Kivousavé

de Béatrice HAMMER

Le Rouergue, 2008 (collection DoAdo)
Le Rouergue, 2008 (collection DoAdo)

"Qui-vous-savez", sa grand-mère en parle à voix basse quand elle prend le thé avec ses copines. Au début, elle croit que ça s'écrit Kivousavé, que c'est le nom d'une princesse japonaise. Jusqu'au jour où elle comprend que c'est de sa mère dont parle la Vieille - sa mère qu'elle croyait morte, mais qui l'a en fait abandonnée quand elle avait deux ans.

 

Devenue adolescente, elle n'a dès lors qu'une obsession : Qui est sa mère ? Comment la retrouver ? Quels secrets lui a-t-on cachés ? Est-ce vrai qu'elle lui ressemble ?

 

Une obsession qui est aussi pour elle le seul moyen de supporter la tyrannie de la Vieille, la faiblesse de son père, et surtout, de trouver sa voie...

Mon avis :

D'emblée, on est scotché à l'histoire de cette adolescente en quête de sa mère et de son identité... Dans son cahier, écrit à la 1ère personne, elle s'adresse à sa mère, lui livrant pêle-mêle son quotidien : les tortures morales de la Vieille, la lâcheté de son père qui finit toujours par se ranger à l'avis de sa mère ; mais aussi l'avancée de sa quête de "Kivousavé", sa volonté de comprendre ce qui a fait qu'elle l'a abandonnée - malgré les silences obstinés des uns et des autres ; et surtout, sa persévérance à sortir de ce milieu familial qui l'étouffe. Un très beau roman, très intense, dur mais jamais désespéré - le roman d'une adolescente que l'on voit devenir femme au fil des pages.

Août 2009


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
thriller adulte
thriller adulte