King of Eden

manga de Takashi NAGASAKI (scénario) et IGNITO (dessin)

série en 6 tomes
série en 6 tomes

Thaïlande, Écosse, Espagne... Des villages entiers sont rayés de la carte par de gigantesques incendies aux quatre coins du globe. Le scénario est toujours le même: les cadavres calcinés des habitants portent des traces de morsures et ont subi de telles déformations qu'ils n'ont plus rien d'humain... 

 

Un jeune archéologue coréen, Teze Yoo, semble lié à ces tragédies : sur chaque site, il achève le dernier survivant avant de brûler les corps. Mais pour les services de renseignements internationaux, il est surtout le suspect numéro un quant à la propagation d'un virus convoité par les groupes terroristes du monde entier !

 

Le Dr Itsuki, elle-même archéologue et ancienne camarade de classe de Teze, est recrutée par les services secrets coréens pour retrouver sa trace.

Mon avis :

Un manga terrifiant, entre mythe et science.

Ce tome 1 débute avec une belle et longue scène d'ouverture en couleur qui plante l'intrigue de manière saisissante. On y voit le virus à l'oeuvre, entre charnier macabre ("c'est une hécatombe"), métamorphose cauchemardesque ("il a transformé les habitants en bêtes sauvages") et le personnage énigmatique de Teze Yoo ("Vous devez brûler les corps").

 

Ensuite on plonge dans les croyances ancestrales avec la jeune archéologue contactée par les services secrets. Le meurtre d'Abel par Caïn, la malédiction de la tombe de Toutankhamon, les légendes du loup-garou et du vampire sont autant de phénomènes célèbres associés à ce mystérieux virus qui sévit à travers le monde et les époques. Les explications données ont un côté fascinant et elles alternent avec des scènes d'action qui accentuent leur impact. Ce virus "incroyablement puissant" s'apparente à la rage ("la transmission se fait par le sang et les sécrétions corporelles") et son "élément déclencheur est la colère", ce qui le rend à la fois facile à répandre et redoutable... D'ailleurs beaucoup de pays le considèrent "comme l'arme biologique idéale": "Le dernier survivant finit toujours par mourir de lui-même. Il n'y a donc aucun risque de pandémie" (normalement)... On le voit d'ailleurs à l'oeuvre entre les mains d'un membre de groupe terroriste (!) dans le dernier chapitre (que j'ai trouvé un peu plus lent que les précédents).

 

Heureusement Teze Yoo veille. Un retour dans le passé alors qu'il était enfant nous montre comment l'idée d'une métamorphose monstrueuse a pu germer dans son esprit. Mais qui est-il exactement ? "Notre homme a des aptitudes physiques qui égalent voire surpassent celles des contaminés." Est-il immunisé et si oui, à quoi cela est-il dû ? Est-ce un justicier ou une menace? Qui est le "roi-loup" et que manigance-t-il? Des interrogations qui donnent envie de lire la suite !

Avril 2019


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
thriller adulte
thriller adulte