Juste après la vague

de Sandrine COLLETTE

♦ Thriller adulte

Livre de poche, 2019, 352 p.
Livre de poche, 2019, 352 p.

Il y a six jours, un volcan s’est effondré dans l’océan, soulevant une vague titanesque, et le monde a disparu autour de Louie, de ses parents et de ses huit frères et sœurs. Leur maison, perchée sur un sommet, a tenu bon. Alentour, à perte de vue, il n’y a plus qu’une étendue d’eau régulièrement secouée de tempêtes violentes. Depuis six jours, ils espèrent voir arriver des secours, car la nourriture se raréfie. Mais seuls des débris et des corps gonflés approchent de leur île

 

Et l’eau recommence à monter. Les parents comprennent qu’il faut partir vers les hautes terres, là où ils trouveront de l’aide. Cependant, sur leur barque, il n’y a pas de place pour tous. Il va falloir choisir entre les enfants. 

(4e de couverture)

Mon avis :

Une famille en mode survie suite à une terrible catastrophe naturelle.

L'histoire commence alors que le raz-de-marée est déjà passé. On ne sait rien de cette famille nombreuse (neuf enfants tout de même!), et pourtant on adhère tout de suite aux personnages, que l'on découvre au fil de leurs actes et pendant les flashbacks. Le style de l'auteur est prenant, il évolue avec le récit, se faisant tour à tour sec (quand le désespoir domine) ou lyrique (lors des descriptions de la mer). Celle-ci, parfois "étale" mais souvent enragée ("l'océan en colère"), symbolise la révolte d'une nature malmenée par les hommes et nous renvoie à tous ces bouleversements qui se déclenchent ces derniers temps à cause du dérèglement climatique. 

 

La mer a subitement englouti bon nombre de terres et d'habitations donc, laissant les hommes abasourdis et démunis. Car il faut fuir, au risque de disloquer la famille... Le récit alterne entre les enfants abandonnés sur le bout d'île qu'est devenue leur maison, et les parents avec le reste de la fratrie sur la barque censée les mener jusqu'aux "terres hautes". De chaque côté, beaucoup de courage et de souffrance, notamment chez la mère incapable d'accepter son incapacité à protéger tous ses enfants. On pourrait croire qu'il n'y a pas grand chose à raconter dans ce monde englouti par l'eau ("partout, le vide") mais ces quelques jours concentrent beaucoup de tension et d'imprévu, avec toujours cette interrogation : qui s'en sortira, au bout du compte?

Et si cette alerte écologique tout à fait crédible devenait réalité, comment réagirions-nous?

Juin 2019


sur le même thème
sur le même thème
du même auteur
du même auteur

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
thriller adulte
thriller adulte