Jumping

manga de Asahi TSUTSUI

Tu pourrais changer d'air, pour changer de regard sur toi. Parfois il ne faut pas grand-chose pour que ça bouge.

Akata, 2017, 173 p.
Akata, 2017, 173 p.

À cause de son écriture très peu soignée, Ran a toujours été la risée de ses camarades de classe. Et pour ne rien arranger, depuis qu'elle a raté ses examens d'entrée à l'université, la jeune femme vit enfermée chez elle, ne sachant plus quoi faire de sa vie.

 

Heureusement, Sayuri, sa seule véritable amie, décide de l'embarquer de force à Aomori, région plus reculée du Japon, où elle fait ses études. Elle y fréquente notamment le club équestre, en parallèle de ses études. 

 

Au contact des membres du club d'équitation, mais aussi des chevaux, Ran va, malgré son manque d'assurance, retrouver goût à la vie !

(4e de couverture)

Mon avis :

Lire le début
Lire le début

Quand un cheval redonne confiance en soi.

En échec scolaire depuis toute petite, Ran est une héroïne profondément humaine à laquelle il est facile de s'identifier. Persuadée d'être "nulle" et que les autres la prennent "pour une débile", notamment à cause de "mon affreuse écriture" (elle est visiblement dysgraphique), ses angoisses font écho à tous ces doutes qu'on a forcément déjà soi-même traversés, un jour, dans un domaine ou dans un autre. Au fil des années, Ran est devenue une "hikikomori", ces jeunes qui se coupent totalement du monde extérieur à force de s'enfermer dans leurs peurs, même si elle rêverait de "devenir une fille normale". Cependant au centre équestre, son hypersensibilité (qui nous vaut bon nombre de mimiques agaçantes...) devient un atout auprès de Tsugaru, cheval farouche qui ne se laisse d'ordinaire jamais monter.

 

C'est la meilleure amie de Ran qui l'encourage à changer de vie. Echigoya est une jeune fille pleine de vie et son exubérance contraste avec le caractère introverti de l'héroïne ! Ce que ne réalise pas celle-ci, c'est que son manque de confiance la rend touchante aux yeux des autres qui ont envie de l'aider. Mais "changer de lieu ne suffit pas à changer à l'intérieur"... Même si Ran a établi un contact avec Tsugaru, que son cavalier, le beau et énigmatique Hina, l'aide à préparer le concours d'entrée de la fac, que le pétillant Ayukawa semble déterminé à la séduire, il n'est pas simple d'avoir "le courage de me lancer" quand on a le sentiment de "ne rien faire comme il faut" et que l'on est bien tentée de fuir... Entourée de ses nouveaux amis, Ran va devoir, à travers un parcours que l'on pressent difficile bien qu'indispensable, oser "avancer, sans avoir peur de l'échec".

Mars 2019

voir aussi le manga "Silver spoon"
voir aussi le manga "Silver spoon"

 

Un 2e conseil lecture pour 1 clic de plus !


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
adaptation BD
adaptation BD