Je n'existe plus

roman de Béatrice BOTTET

Scrineo, 2019, 256 p.
Scrineo, 2019, 256 p.

Dans un futur très lointain, sur la planète Noriange.

Armance Fredixen 41 et Al Stalina 27 ont créé une petite agence de voyages spatio-temporels.

Mais à la suite d'une expérience pour retrouver sa généalogie à partir de ses gènes, voilà qu'Armance a des ennuis : on ne la reconnaît plus, on ne la remarque plus, elle semble petit à petit devenir transparente. Bientôt, elle risque de s'effacer sans laisser de traces.

Seule solution : remonter dans le temps à l'origine de l'erreur et la corriger. En bref : retrouver les ancêtres à l'origine de sa lignée et faire en sorte que le couple se rencontre et se marie.

L'avis de Catherine, prof doc :

Un roman d'anticipation bien décevant !

Autant j'avais apprécié l'écriture de Béatrice Bottet dans Le grimoire au rubis (elle a su nous immerger au Moyen-âge avec talent) autant ici je suis déçue et même agacée par la pauvreté de ce texte ! Je n'y ai trouvé aucune crédibilité ! Il ne suffit pas de parsemer des termes pseudo scientifiques ou technologiques pour nous projeter dans un univers futuriste ! Il faut un minimum créer l'univers, donner corps aux personnages. Mais quand on a un personnage principal qui passe son temps à geindre, se lamenter sur son sort, pleurnicher et rabâcher les quelques idées qu'elle a… Puis il y a trop d'invraisemblances ! Comment rendre crédible un personnage du futur lointain qui utilise des expressions actuelles (voire un peu passées…) telles que: "Je le transforme en chair à pâté", "mi-figue, mi-raisin"… autant d'aliments que les humains du futur ne consomme plus du reste, l'auteur le précise ! Sans parler des dialogues indigents ou pathétiques…

 

Au niveau de l'intrigue ça commençait plutôt bien. Jusqu'au moment où le personnage retrouve son ancêtre et là… on tombe dans un bien mauvais remake de Cendrillon dans lequel notre personnage principal se retrouve en fée marraine de la souillon qui donnera naissance au premier de sa lignée ! A ce moment-là, j'ai failli jeter le livre… Je l'ai tout de même terminé car il restait moins de 100 pages…

Très agacée donc car je considère que nos jeunes lecteurs méritent des textes soignés, travaillés, corrects ! Si on veut cultiver le goût de lire, offrons-leur des romans dignes de ce nom ! De l'anticipation oui, mais vraisemblable, crédible, qui fasse réagir et réfléchir tout en divertissant !

Bref vous l'aurez compris, grande déception que cette lecture-là…

Janvier 2020

adaptations de contes célèbres
adaptations de contes célèbres

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram !

★ Lire et relire ★

lecture en cours
lecture en cours
roman adulte
roman adulte