Hippy shakes

roman de Emmanuel BOURDIER

 

Aucun des morceaux interprétés ne dépasse le millésime 1965 et cet arrêt de l'horloge nous vaccine contre les coups d'accélérateur de nos existences.

La Joie de lire, 2018, 171 p. (Encrage)
La Joie de lire, 2018, 171 p. (Encrage)

 

Nouvelle-Calédonie, de nos jours.

Dani a disparu. Dani, c'est le meilleur ami de Pierre. Depuis plus d'un demi-siècle. Depuis toujours. C'est avec lui qu'il a fondé, à l'orée des années soixante, les Hippy Shakes, le premier groupe de rock calédonien. Une aventure collective qui les a soudés. Frères de sang, contre vents et marées. Un groupe qui a survécu à tout. Jusqu'à la disparition soudaine et mystérieuse de son guitariste...

 

Pierrot se replonge alors dans le passé et se souvient comment tout a commencé en 1959 lorsqu'ils avaient quatorze ans...

Mon avis :

"Dani extirpe un 45 tours sur lequel on peut lire TEQUILA en grosses lettres." (p.25-26)
"Dani extirpe un 45 tours sur lequel on peut lire TEQUILA en grosses lettres." (p.25-26)

Un livre dépaysant qui sent bon la Nouvelle-Calédonie et le rock des années 1960 !

 

Il y a dans ce roman, entre les lieux et les personnages, une authentique ambiance qui nous embarque dès les premières pages. Les descriptions, précises et variées (faisant appel au visuel autant qu'aux odeurs et au ressenti), évoquent aussi bien la chaleur du "caillou", les docks mal famés, la mer houleuse, les superstitions locales que la magie de la musique et l'amitié indéfectible.

"La guitare de Duane Eddy propulse son solaire Rebel Rouser dans mon plexus." (p.63)
"La guitare de Duane Eddy propulse son solaire Rebel Rouser dans mon plexus." (p.63)

Dani et Pierrot sont entourés de musiciens hauts en couleurs, comme Jojo le petit trafiquant en costume, Stan le gros fils à papa fortuné et Honoré le Mélanésien aussi musclé que silencieux. Les personnages secondaires sont très réussis aussi, contribuant à forger l'atmosphère calédonienne. Et puis il y a la musique "qui unit les âmes" tel un "marionnettiste" qui "de ses fils invisibles, nous relie les uns aux autres, marie nos sons, lie nos notes, nous insuffle une puissance (...) nous transforme, nous dirige et nous inspire".

"Ce type est en train de descendre le Twenty flight roch d'Eddie Cochran (...)." (p.68)
"Ce type est en train de descendre le Twenty flight roch d'Eddie Cochran (...)." (p.68)

 

Pierre raconte avec nostalgie les débuts du groupe sous l’œil bienveillant (et amoureux !) de la belle Ninon, l'envol du "meilleur groupe de Calédonie" (l'histoire est inspirée de celle des Beatniks, fameux groupe de Nouméa) mais aussi les hauts et les bas de la vie qui font que parfois les chemins se séparent... pour mieux se retrouver ! Car une aventure pareille, ça ne s'oublie pas, et encore moins la complicité qui l'a fait naître.

 

Février 2019

du même auteur
du même auteur

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille (BD)
Anaïs vous conseille (BD)
livre adulte
livre adulte