Fondue au noir

roman de Hervé JUBERT

Syros, 2021, 332 p.
Syros, 2021, 332 p.

 

Lola ne parle plus depuis ses dix ans, et les médecins ignorent pourquoi. Ça ne l’empêche pas de se faire très vite repérer comme le talent prometteur de sa classe de seconde pro cuisine. Les six apprentis de la brigade sont coachés par le Bosco, une cheffe renommée et imprévisible. Quand elle leur apprend que seuls deux d’entre eux participeront à l’émission Sur le Gril ! Spéciale Apprentis, l’ambiance se tend. Dangereusement.

 

(4e de couverture)

Mon avis :

Belle ambiance en cuisine dans ce roman qui reconstitue parfaitement le quotidien des apprentis en gastronomie. La brigade constituée par les six adolescents travaille en symbiose ("trouver sa place naturellement") dans une effervescence tangible. Quand ils sont en action, on se croirait dans "Top chef" ou autre émission culinaire. J'ai également apprécié les petites allusions au contexte covid qui donnent encore plus de réalité aux situations.

Par contre j'ai eu beaucoup de mal avec le style de l'auteur que j'ai trouvé un peu sec, avec beaucoup de phrases nominales, voire expéditif, comme s'il enfilait les événements dans l'attente du cœur réel de l'intrigue. Celui-ci -l'émission de téléréalité- tarde d'ailleurs à arriver (il faut quasiment attendre la moitié du livre). A l'inverse, il y a parfois certaines longueurs inutiles selon moi, liées à la présentation détaillée du Périgord et de ses spécialités (même si c'est une région que j'aime beaucoup). Enfin, il arrive à Hervé Jubert d'interpeller son lecteur et de jouer d'ironie, ce que chacun appréciera ou pas.

 

Le suspense commence à naître avec le personnage de Mme Nao la Chinoise et l'affaire du Coca empoisonné. Le récit passe alors en mode thriller et propose quelques rebondissements. Il existe aussi un certain mystère autour du mutisme de Lola, lié à un traumatisme d'enfance. La finale de l'émission de télé-réalité marque l'apothéose de cette année de 2de mouvementée.

Pour autant je n'ai pas accroché, l'intrigue étant trop diffuse à mon goût et le style trop cuisant.

Patricia Deschamps, juin 2021


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram, Youtube !

- Lire et relire -

- Adulte -