Double je

de Reiko MOMOCHI

5 volumes (terminé)
5 volumes (terminé)
Akata, 2015, 192 p.
Akata, 2015, 192 p.

Kotori et Nobara sont des jumelles à la personnalité complètement opposée. Si Kotori est douce et sage, Nobara révèle un caractère rebelle et emporté.

 

Parce qu'elle a désobéi à ses parents, cette dernière se retrouve un jour en panique dans la rivière. Son père plonge pour la sauver. Nobara s'en sort, mais son père meurt noyé... La mère des jumelles est effondrée et Nobara, rongée par la culpabilité.

 

Quatre ans plus tard.

Kotori vit seule avec sa mère. Nobara a été confiée à sa grand-mère. Mais pour qu'elle puisse quand même passer un peu de temps avec leur mère, les jumelles s'échangent régulièrement les rôles...

Mon avis :

Loin des intrigues habituelles, ce manga évoque le deuil et la culpabilité à travers une histoire dramatique, mais sans être larmoyante.

La première partie (la mort du père) se clôt sur des paroles très dures : "Ton père aurait mieux fait de te laisser mourir !", lance la mère à Nobara... Le ton est donné! Quatre ans plus tard (les filles ont 16 ans), nouveau choc lorsque l'on comprend que la pauvre Nobora est depuis tout ce temps ignorée par sa propre mère... Heureusement les jumelles sont toujours complices, la douce Kotori ne tenant absolument pas sa sœur pour responsable de l'accident. La différence entre elles deux s'est encore accentuée, aussi bien dans l'allure que dans le caractère. Et pourtant elles sont très proches, nous offrant de jolis moments émouvants. Car malgré tout ce sont des adolescentes comme les autres, avec des activités extrascolaires et un petit-ami.

Et puis un nouveau drame frappe la famille. Bon, là, c'est déjà un peu moins crédible. Surtout que la situation engendre une tentative de suicide - allez, la totale ! Cependant ce rebondissement permet de relancer l'intrigue. Nobara, avec la complicité de son petit ami Kuwa, se retrouve détentrice d'un énorme secret afin de préserver sa mère ("la vérité, j'imagine que tu ne veux pas la connaître, maman..."). Mais peut-on vivre dans le mensonge ? Surtout que celui-ci a de lourdes conséquences... A suivre !

Mars 2016


 

Du même auteur : Daisy, lycéennes à Fukushima (2 volumes)

 

Le 11 mars 2011, un terrible tsunami a frappé la ville de Fukushima, engendrant des dommages au niveau de la centrale nucléaire. Depuis, Fumi n'ose plus sortir de chez elle à cause des radiations dont personne ne connaît réellement la portée ni les conséquences sur la santé...

Double je tome 2

On dit souvent que les criminels paient leur crime toute leur vie. Mais dans notre cas, c'est à moi de le payer...

Akata, 2015, 192 p.
Akata, 2015, 192 p.

 

Deux mois ont passé depuis le décès de Kotori. Et la pauvre Nobara, hantée par sa culpabilité, a bien du mal à se faire passer pour sa sœur. 

 

Comment faire pour recommencer à vivre, sous les traits d'une sœur trop parfaite ? 

Est-il possible de mentir éternellement à tout son entourage ?

 

Mais les choses prendront un nouveau tournant, quand le meurtrier présumé sera retrouvé et que commencera son procès… 

Mon avis :

Ce tome 2 se concentre sur la détresse de Nobara qui, bien que forte, n'en traverse pas moins des moments difficiles, essentiellement parce que son secret l'enferme dans la solitude. Ainsi elle assiste, émue, au chagrin de ses propres amies : "Je suis vivante ! Je suis là devant vous !", brûle-t-elle de leur dire. De même, elle s'oblige à résister aux avances de son propre petit ami, Kuwa : comment les autres réagiraient-ils en voyant celui-ci sortir avec (officiellement) la jumelle de son ex décédée ? Et puis surtout, Nobara ne peut se confier à personne, ni à sa grand-mère et encore moins à sa mère suicidaire incapable de surmonter son propre chagrin.

Le procès, au lieu d'être un soulagement, est une épreuve de plus : il est douloureux d'avoir sous ses yeux le meurtrier de sa sœur... et d'entendre son avocat le défendre ! Car en réalité, les preuves de sa culpabilité ne sont pas irréfutables. Manabu Gotôda est-il le monstre que l'on prétend ? Nobara en est, elle, persuadée, et si la justice ne fait pas son travail, c'est la vengeance qui prendra le relais...

Certes la thématique de ce manga n'est pas gaie, mais l'auteur réussit la gageure de le rendre captivant malgré tout !

Juillet 2016

Double je tome 3

Tout ce bonheur, ce futur qui aurait dû être le nôtre, dont on nous a privées...

Akata, 2015, 192 p.
Akata, 2015, 192 p.

Nobara - se faisant toujours passer pour Kotori – a de plus en plus de doutes sur l'identité de Murase, le petit copain de son amie... Et si ce dernier était en réalité Gotôda, le meurtrier de sa sœur, qui aurait eu recours à une opération de chirurgie esthétique ? Rien n'est encore sûr, mais la jeune fille décide d'enquêter...

 

Mon avis (★★★★) : "Bloquée dans l'horreur du passé", Nobara n'arrive pas à tourner la page comme lui conseille son entourage : pour elle, ce serait oublier sa sœur. Habitée par la haine, elle ne rêve que de vengeance et son comportement devient de plus en plus extrême, ce qui la rend moins attachante même si l'on comprend la douleur sous-jacente. J'ai trouvé au contraire le personnage de la mère très touchant : amnésique, elle "a perdu tous ses repères", continuant de croire ses deux filles en vie. Quant à Murase, ses revirements d'attitude sont à la fois incohérents et agaçants. La fin du tome marque celle de l'épisode, à voir dans le prochain si l'intrigue réussit à rebondir !

Août 2016

Double je tome 4

Quelqu'un a dit un jour qu'un être humain mourait deux fois. La première lorsqu'il perd la vie, la seconde lorsqu'il disparaît de la mémoire des gens.

Akata, 2015, 192 p.
Akata, 2015, 192 p.

Dans l'appartement d'Himéno et Murase, Nobara découvre un curieux DVD appartenant au jeune homme...

 

Mon avis (★★★★★) : Que de surprises et de rebondissements dans ce volume ! La trouvaille de Nobara, surprenante, apporte des révélations remettant en cause certains éléments de l'affaire et relançant fort à propos l'intrigue. Le suspense prend le dessus sur la souffrance, apportant une bouffée d'air dans cette ambiance de deuil. Le volume se termine en pleine interrogation et on a hâte de connaître le dénouement de cette histoire riche en émotions !

 

Août 2016

Double je tome 5

Quelle bande d'imbéciles... Oui, tous, nous sommes tous des imbéciles !

Akata, 2015, 192 p.
Akata, 2015, 192 p.

Yûwa propose à Nobara de tuer Murase à sa place car il a plus de force. La jeune fille refuse : elle veut obtenir vengeance elle-même. Et la voilà face au meurtrier de sa sœur, le couteau à la main... Aura-t-elle le courage d'assumer sa décision jusqu'au bout ?

 

Mon avis (★★★★) : Cet ultime volume tient tout entier à un rebondissement inattendu ! Si le début traîne un peu en longueur, n'apportant rien de nouveau, le récit prend un nouveau tournant après l'affrontement Nobara/Murase. La scène à l'hôpital est vraiment poignante. Mais je crois que c'est le graphisme qui m'a le plus interpellée : j'ai trouvé la mise en page très variée, appréciant particulièrement les zooms sur les regards et les scènes quasiment muettes où la force de l'image et du cadrage prend le pas sur les paroles. Cette série est un manga de qualité et il serait dommage de passer à côté !

Septembre 2016

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte