Combien de pas jusqu'à la lune

roman de Carole TREBOR

Avec les maths, soit c'était juste, soit c'était faux. Il n'y avait pas de discussion possible. Tout se justifiait. Ce qui était très, très rassurant. Pas comme l'histoire.

Albin Michel, 2019, 448 p.
Albin Michel, 2019, 448 p.

 

Dans les années 1920, en Virginie occidentale, Joshua et Joylette habitent une modeste ferme avec leurs quatre enfants, à qui ils transmettent leur curiosité du monde.

Katherine, la benjamine, passe ses journées à compter. Grâce à ses capacités exceptionnelles, elle entre au lycée à 10 ans, puis obtient ses diplômes universitaires à 18.

 

Dans une Amérique où les droits des Noirs et des femmes restent encore à conquérir, elle trace consciencieusement sa route dans l'ingénierie aérospatiale à la NACA puis à la NASA.

 

Mon avis :

Le parcours incroyable d'une surdouée en mathématiques.

Le roman est constitué de courts chapitres révélant les épisodes-clés de la vie de Katherine Johnson, entre passion pour les études et confrontations avec le racisme. On y comprend bien les circonstances qui ont permis à la jeune Noire d'atteindre son objectif. Tout d'abord elle est née dans une famille aimante et cultivée qui entretient la curiosité et les questionnements des enfants. Aux côtés de ses parents et de ses frères et sœurs, Katherine, "pressée d'apprendre" dès son plus jeune âge, se révèle très tôt "un vrai phénomène" qui s'approprie tout très vite. Certes c'est une amoureuse des maths comme son papa ("Tout l'Univers fonctionne selon des règles mathématiques"), mais elle brille aussi dans bien d'autres domaines. Et c'est essentiellement grâce aux enseignants qui se sont succédé dans sa vie, l'encourageant à aller toujours plus loin.

 

Cela commence par sa maîtresse d'école Angie Turner qui lui donne des problèmes toujours plus ardus, l'encourage à aider ses camarades (ce qui permet d'affiner son raisonnement) et lui fait sauter plusieurs classes. A 10 ans Katherine entre à l'High School, découvre l'astronomie grâce au directeur Sherman Gus, le piano avec son amie Ophélia, tandis que son aîné Horace partage avec elle son goût pour l'aéronautique. L'été elle perfectionne son français en travaillant au Greenbrier, une station thermale de luxe. Curieuse et déterminée, elle est douée dans bien des domaines et intègre l'université à 14 ans. Après l'obtention de son Bachelor Degree, elle devient enseignante, seul poste qu'une femme noire diplômée peut espérer obtenir.

 

La ségrégation, Katherine n'en a pas trop souffert dans son enfance: en Virginie-Occidentale, il n'y a jamais eu de lynchage, l'Etat est plutôt tolérant. La fratrie Coleman a fait ses études dans des établissements réservés aux Noirs. Certes certains clients blancs du Greenbrier sont méprisants mais ses parents ont toujours conseillé à l'adolescente de rester calme et humble, parce que la moindre protestation peut avoir de graves conséquences. Sans pour autant oublier que "les Blancs ont le pouvoir, mais ne sont pas plus intelligents que toi". Certes il est difficile pour les Noirs (d'autant plus pour les femmes...) d'accéder à de hauts postes de scientifiques ou d'ingénieurs, ceux-ci étant maintenus en bas de l'échelle sociale malgré de brillantes études, mais "quand le monde changera, toi, tu seras prête". Un avis que partage son professeur William Claytor qui, comme beaucoup de ses confrères, "prépare ses élèves à travailler dans un monde où ils auraient le droit d'occuper des métiers en fonction de leurs mérites et non de la couleur de leur peau". La suite des événements lui donnera raison.

 

A 22 ans, Katherine est l'une des trois étudiantes noires sélectionnées pour intégrer l'université blanche de Morgantown afin de préparer un Master. Douze ans et trois enfants plus tard, une occasion se présente d'intégrer la NACA (Comité consultatif national pour l'aéronautique) qui deviendra la NASA en 1958. Malgré les nombreuses pratiques discriminatoires (ses collègues blancs ne partagent ni leur café, ni les WC, encore moins leur salaire...), celle que l'on surnomme "la calculatrice humaine" ou encore "l'ordinateur en jupe" fait son bonhomme de chemin grâce à ses calculs infaillibles et son tempérament pacifique sans être soumis. Son nom n'est jamais mentionné nulle part mais les ingénieurs et les scientifiques prennent rapidement conscience de sa valeur professionnelle. Si le calcul de la trajectoire d'Apollo 11 jusqu'à la Lune marque l'apothéose de sa carrière, elle recevra par la suite de nombreuses distinctions.

Ainsi, même si elle m'a paru un peu longue, cette biographie minutieusement documentée fait parfaitement revivre le petit monde de cette mathématicienne méconnue du grand public.

Patricia Deschamps, mars 2020



Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram !

sélection thématique
sélection thématique

★ Lire et relire ★

100 ans de Boris Vian
100 ans de Boris Vian
roman adulte sur l'autisme
roman adulte sur l'autisme