Cogito

roman de Victor DIXEN

Je ne veux plus jouer ce rôle que la société m'a assigné, et dans lequel je me suis moi-même enfermée. Je ne suis pas une femme-machine. Je n'ai pas de programme. Rien n'est écrit à l'avance. A tout instant, je peux décider de renoncer ou de me battre.

 

Robert Laffont, 2019, 537 p.
Robert Laffont, 2019, 537 p.

Roxane, dix-huit ans, a plongé dans la délinquance quand ses parents ont perdu leur emploi, remplacés par des robots. Sa dernière chance de décrocher le Brevet d'Accès aux Corporations : un stage de programmation neuronale, une nouvelle technologie promettant de transformer n'importe qui en génie...

 

Pour les vacances de printemps, Roxane s'envole pour les îles Fortunées, un archipel tropical futuriste entièrement dédié au cyber-bachotage. Mais cette méthode expérimentale qui utilise l'intelligence artificielle pour "améliorer" la substance même de l'esprit humain est-elle vraiment sûre ?

(4e de couverture)

Mon avis :

Un roman entre action et réflexion, admirablement construit, autour des problématiques liées à l'Intelligence Artificielle.

Et si vous aviez la "Science Infuse" grâce à une petite injection de neurobots? Ils sont trente jeunes à s'être inscrits au stage organisé par Noosynth, le leader mondial en matière de réseaux neuronaux artificiels, afin d'emmagasiner le programme du BAC (Brevet d'Accès aux Corporations) en une semaine: vingt-sept héritiers de grandes entreprises d'envergure internationale... et trois boursiers, dont l'héroïne.

 

Pour Roxane, la généralisation de l'IA s'est révélée une catastrophe sociale: en effet, les robots "envahissent toutes les strates de la société, s'emparant de métiers qu'on croyait inaccessibles et reléguant ceux qui les exerçaient au rang d'improductifs ou d'auxis". C'est le cas de ses parents, employés par l'agence Urbanex, qui se sont vus rétrogradés "sous les ordres d'une IA qui les traite comme des moins-que-rien". Un emploi avilissant et même dangereux, sa mère étant morte au cours de son service... Depuis Rox rejette le système techno-économique, avec sa bande des Clébardes qui vivent comme elle dans une alturbation, un quartier de banlieue défavorisé. Sur les îles Fortunées, on découvre d'autres groupes anti-IA: les militants humanicistes qui mouillent au large du complexe, et les Affranchis, dont Faune est un représentant, qui vivent retranchés dans la "zone franche" en Lozère en adoptant un mode de vie proche de la nature.

 

Aux côtés des autres jeunes candidats "dont la vie et les sentiments sont régis par l'argent", Roxane, Faune et Lorenzo (rejeté par sa copine depuis que ses parents sont ruinés) font un sacré contraste. A l'intrigue technologique s'ajoutent des problématiques typiquement adolescentes: la différence sociale, l'estime de soi, l'intégration à un groupe, les mensonges et les secrets, la pression de certains, le jugement des autres, les ambitions personnelles. Savoir qui l'on est... Plusieurs des protagonistes évolueront au fil de l'intrigue. Car en réalité les clans ne sont pas si tranchés: les humanicistes rejettent les inconvénients de la technologie mais sont incapables de s'en passer dans bien des situations; Faune s'est échappé des Affranchis dont l'organisation patriarcale et les traditions ancestrales lui pesaient; les partisans du cerveau "neuronalement augmenté" vont être confrontés aux effets secondaires de l'expérimentation. Au final, ce voyage à l'autre bout du monde va "mettre les choses en perspective".

 

L'auteur prend en effet de la hauteur sur cette problématique en la replaçant dans l'histoire globale de la robotique. C'est ce que j'ai apprécié avant tout dans ce roman qui se distingue ainsi de ceux que j'ai déjà lus sur le sujet. Remontant à Descartes (d'où le titre) et sa "machine pensante", Victor Dixen analyse en profondeur le cheminement des grands penseurs depuis le 17e siècle ("On gagne toujours une meilleure vision de l'avenir, à se retourner sur le passé."): qu'est-ce qui distingue la machine de l'homme? Quelles sont les limites de l'IA face à un cerveau? A travers l'étude du célèbre philosophe dans le cadre de ses cours, puis d'une longue conversation avec le créateur de Noosynth, Damien Prinz, on suit avec elle le raisonnement au fil des siècles visant à "mettre la conscience en équation". Complexe, le cerveau humain et ses multiples connexions aléatoires, tributaires de tant de facteurs (contexte, sentiments, passé...) ne peut être traduit en algorithme: aussi sophistiqué soit-il, "un programme informatique est incapable de penser par lui-même", d'envisager sa singularité et encore moins "d'assumer sa liberté". Elles sont bien là les limites de l'IA: l'imagination, qui fait envisager autre chose que ce qui est prévu, et le libre-arbitre qui enclenche d'autres choix.

 

Rousseau est également à l'honneur puisque Faune se rend compte que les Affranchis ont détourné son Contrat social, le texte sur lequel sont fondées leurs convictions. Roxane s'en inspirera pour proposer une nouvelle vision de la société ("nouveau contrat social 2.0"), associant technologie et humanités: "Réhumanisons notre monde". Loin d'être utopiste, son projet offre un équilibre entre les divers intérêts en jeu, et il mériterait d'être étudié par nos propres dirigeants, car la société décrite par cette fiction est bel et bien ce vers quoi la nôtre tend...

 

Patricia Deschamps, septembre 2020

Du même auteur ◄


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram, Youtube !

sélection thématique
sélection thématique

- Lire et relire -

thriller adulte
thriller adulte