C'est pas ma faute

roman de Samantha BAILLY et Anne-Fleur MULTON

Pocket jeunesse, 2020, 380 p.
Pocket jeunesse, 2020, 380 p.

 

Lolita est une youtubeuse beauté très active et célèbre sur les réseaux sociaux : commentaires, likes et abonnés coulent à flots. Mais en réalité sa vie n'est pas si pailletée dans son minuscule appartement perdu dans la campagne, avec un père absent et une mère à peine plus présente. 

 

Prudence, quant à elle, a deux préoccupations dans la vie : la danse et Lolita. Mais le 10 octobre, du jour au lendemain, plus aucune nouvelle de Lolita, l'adolescente a disparu. Prudence se lance donc à la cherche de son idole.

 

Texte : manguy pour Babelio

L'avis d'Anaïs, 15 ans :

Je ne m'attendais pas à ce que ce roman aborde autant de sujets différents! Les chapitres alternent entre les deux héroïnes, et si la 4e de couverture parle de la "disparition" de Lolita, ce n'est pas au sens où je l'entendais, avec un enlèvement et une enquête.

Dans les parties consacrées à Prudence, il est question d'homosexualité et de discrimination raciale (elle est noire et subit un certain nombre de remarques dévalorisantes de sa prof de danse). Cependant le plus intéressant est l'évolution du personnage de Lolita la youtubeuse. Celle-ci fait (officieusement) du placement de produits de beauté pour une grande marque et l'une de ses vidéos, plutôt banale en soi, va déclencher une série de commentaires haineux, notamment de la part d'une association végane qui l'accuse de promouvoir des produits testés sur les animaux. A partir de là, c'est l'effondrement total, de l'audience du site mais surtout du mental de l'adolescente.

 

Celle-ci se sent en effet touchée personnellement. A 16 ans, elle n'a pas les connaissances juridiques pour se défendre face au groupe commercial qui l'exploite, lui met la pression. Il y a une vraie réflexion sur le métier de youtubeur qui n'a pas que des avantages! Blessée par des remarques de followers affirmant (injustement) qu'elle a grossi, Lolita tombe dans l'anorexie. Au lycée, elle a du mal à gérer sa popularité et son revers (les remarques dans son dos). Et puis sur les réseaux, elle donne une image idyllique de sa famille, publiant des photos laissant supposer qu'elle vit dans le luxe alors que c'est tout le contraire. Elle revend d'ailleurs les produits de beauté afin d'aider sa mère à payer ses factures... La pauvre Lolita va finir par sombrer dans un burn-out aux lourdes conséquences.

 

Ainsi l'histoire aborde des sujets sérieux auxquels je ne m'attendais pas. Par contre j'ai trouvé les textes entre les chapitres très superflus: les post, conversations et divers commentaires n'apportent rien à l'intrigue. Et puis j'ai trouvé qu'il y avait parfois des phrases qui ne voulaient rien dire et aussi des fautes. Enfin les dialogues entre jeunes étaient parfois pesants, tout le monde ne s'exprime pas comme ça!

 

Avril 2021

sur le même thème
sur le même thème
sur le même thème
sur le même thème


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram, Youtube !

- A la Une -

- Zoom sur -

 

- Lire et relire -