Cœur d'encre

roman fantastique de Cornelia FUNKE

Gallimard jeunesse, 2009, 624 p.
Gallimard jeunesse, 2009, 624 p.

 

Meggie, douze ans, vit seule avec son père Mo qui est relieur. Comme lui, elle a une passion pour les livres. Mais pourquoi Mo ne lit-il plus d'histoires à voix haute ? Ses livres auraient-ils un secret ? Leurs mots auraient-ils un pouvoir ?

 

Un soir, un étrange personnage frappe à la porte, "Doigt de poussière". Mo et lui évoquent un livre qui a l'air d'avoir une très grande valeur pour eux.

 

Dès le lendemain, Meggie et son père déménagent. Ils sont loin d'imaginer l'extraordinaire aventure qui commence pour eux...

L'avis de Catherine, prof doc :

Une immersion totale dans l'univers de la lecture, entre personnages, auteur et lecteurs. Mo, le père de Meggie, ne lit plus à haute voix depuis qu'il a découvert un don particulier : celui de faire apparaître des personnages de ses lectures. Ce don lui a joué de vilains tours et il a maintenant des comptes à rendre aux personnages ainsi « libérés » des pages. 

 

J'ai beaucoup aimé l'atmosphère singulière dégagée dans ce roman du fait de la cohabitation des « humains » avec des personnages de fictions incarnés par magie. Le décor s'en ressent fortement et on ne sait plus trop si l'on est dans la réalité (les descriptions en sont très proches) ou dans un espace plus ou moins onirique. La lecture m'a paru assez hypnotique dans la première partie du roman. Le mystère joue une part importante dans la narration car l'auteur a le don de délayer au maximum pour repousser le moment des réponses. 

 

Des chapitres courts rythment l'histoire, ce qui est plaisant pour un aussi long ouvrage, et, cerise sur le gâteau, ils débutent tous par une citation d'auteur. Dans l'ensemble les personnages m'ont paru assez creux, fades, sans corps et cela a fini par me décevoir et me faire perdre de l'intérêt pour l'intrigue, surtout si l'on ajoute quelques longueurs ou épisodes inutiles provoquant des retours en arrière dont on aurait pu se passer. 

Mon bilan est donc assez mitigé pour ce tome 1 qui pourrait s'achever ainsi. J'ignore si je lirai la suite, pas dans l'immédiat en tous cas.

Mai 2019


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

sélection à destination des 6e
sélection à destination des 6e
Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
autobiographie
autobiographie