Berlin 1989 : un mur s'écroule

Journal d'Anita, août-novembre

par Sophie HUMANN

Pendant vingt-huit ans, une frontière de béton et de barbelés a séparé l'Allemagne en deux : un rideau de fer de 1 393 kilomètres de long et un mur de 155 kilomètres, dont 43 kilomètres au milieu de Berlin, surveillés nuit et jour par plusieurs milliers de policiers et six cents chiens.

Soixante mille personnes furent arrêtées en essayant de franchir ce mur, et jetées en prison.

Cent trente-six hommes et femmes ont été tués à cause du mur.

Gallimard jeunesse, 2019, 144 p. (Mon histoire) ISBN 978-2-07-512230-6
Gallimard jeunesse, 2019, 144 p. (Mon histoire) ISBN 978-2-07-512230-6

 

Août 1989. Depuis le bassin de la piscine, Anita, 14 ans, rêve des JO d'Atlanta de 1996 et nage pour oublier ce qui l'en sépare.

 

Alors que sa grand-mère a connu la guerre, et sa mère, la construction du Mur, elle ne connaît que l'ombre menaçante de la Stasi qui plane sur Berlin-Est.

 

S'entraînant sans relâche, son aspiration à la liberté et son désir de vivre restent sans limites.

 

(Texte : Service de presse)

Mon avis :

Vue du mur de Berlin au niveau de la porte de Brandebourg, 1962
Vue du mur de Berlin au niveau de la porte de Brandebourg, 1962

Tandis que nous fêtons le 30e anniversaire de la chute du mur de Berlin, retour sur le difficile quotidien des Allemands de l’Est juste avant l’événement.

Dans ce journal intime écrit par une jeune Anita désormais en âge de comprendre et de s'interroger sur la situation de son pays, on découvre les faits de manière progressive et les informations historiques sont distillées avec suffisamment de parcimonie et de clarté pour que l'on puisse les assimiler. On va en effet de révélation en révélation, au point que l'on a du mal à réaliser que tout ça a existé!

"Ce temps où la Stasi traquait les opposants, brisant leurs vies et leurs carrières."
"Ce temps où la Stasi traquait les opposants, brisant leurs vies et leurs carrières."

A la différence des "Autres" (les Allemands de l'Ouest), les habitants Est-Berlinois vivent sous une dictature qui les prive totalement de liberté. Surveillés par la Stasi (la police d'Etat, qui va jusqu'à fouiller chez les "suspects"...), ils doivent prouver leur fidélité au Parti sous peine d'être brimés ("Ils n'accèdent pas aux postes importants") voire emprisonnés. C'est ainsi que le père d'Anita, auteur de théâtre dissident, s'est vu relégué à l'éclairage après quatre ans de prison, et attend toujours le droit d'acheter une voiture neuve: "Je ne suis pas un bon socialiste, mon nom doit rester en queue de liste"! De toute façon le quotidien, c'est la faim (les magasins sont quasi vides), les humiliations, les mensonges et les trahisons, le tout dominé par le sentiment de peur. Alors on apprend à contrôler ses émotions, à cacher ses sentiments - "question de survie".

 

9 novembre 1989: le jour où le mur est tombé (vidéo)
9 novembre 1989: le jour où le mur est tombé (vidéo)

C'est tout cela qu'Anita découvre peu à peu derrière le silence entêté de ses parents, qui au bout du compte ne cherchent qu'à la protéger. L'adolescente, habitée par la colère, se sent des envies de révolte sans oser passer à l'acte (à la différence de ses amis Birgit et Peter): "Je comprends que tant de personnes veulent abandonner ce pays". On s'y sent en effet prisonnier, et beaucoup rusent pour fuir à l'Ouest. Anita, elle, compte sur la natation: être sélectionnée pour les JO est "la meilleur solution pour se tirer d'ici". Mais pour cela il faut adhérer aux Jeunesses communistes... et qui sait comment les athlètes de l'Est sont traités?

 

Mais tandis que sa mère ose enfin (tout en écoutant des disques bien fort, au cas où il y aurait des micros...) évoquer des souvenirs "d'avant" ainsi que la construction du mur à laquelle elle a assistée en direct, les choses commencent à bouger sous l'effet des manifestations populaires, des pays voisins qui rouvrent leurs frontières, et de la visite du dirigeant russe Gorbatchev. Jusqu'à cette fameuse nuit du 9 au 10 novembre où, enfin, "le Mur est ouvert" sur Berlin-Ouest, véritable eldorado pour ceux de l'Est. Restera ensuite à construire la réunification...

Novembre 2019


communisme
communisme
communisme
communisme
du même auteur
du même auteur
du même auteur
du même auteur

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
roman adulte
roman adulte