Yann : récit romancé de l’adolescence de Yannick Agnel, champion de natation

Pascal RUTER

L'adversaire, c'est toi-même. Et le temps.

Hachette, 2019, 374 p.
Hachette, 2019, 374 p.

 

Sur la terre ferme, Yann ne sait pas vraiment quoi faire de son corps. À quinze ans, il mesure un mètre quatre-vingt-dix, et ses pieds sont tellement immenses qu’on le surnomme « Big Feet ».

 

Mais, dans le bassin du prestigieux centre aquatique de Nice, il est comme un poisson dans l’eau. Sous l’œil exigeant de son entraîneur, il court après chaque dixième de seconde dans l’espoir de battre tous les records.

 

(4e de couverture)

Mon avis :

voir la performance de Yannick Agnel aux JO de Londres en 2012 (médaille d'or aux 200m)
voir la performance de Yannick Agnel aux JO de Londres en 2012 (médaille d'or aux 200m)

Bien plus que le parcours d'un sportif, cette biographie est un roman initiatique évoquant tous ceux et celles qui ont influencé Yannick Agnel, contribuant à faire de lui le champion olympique (et l'homme!) qu'il est devenu.

 

Le récit commence alors qu'il a 15 ans et qu'il quitte la ville de Nîmes pour s'installer, seul, dans une chambre de Nice dont il a intégré le club de natation. Le propriétaire du logement, M. Rubinstein, est un vieil homme encore alerte avec qui Yann va développer une grande complicité, se découvrant à ses côtés des talents de cuisinier... et l'indescriptible épreuve des Juifs pendant la Seconde Guerre. Il n'est pas non plus insensible au charme brut de sa petite-fille Rachel, aussi pleine de ressources et de surprises que son grand-père! Avec Max, son prof de français à la marge, l'adolescent se passionne pour la poésie et toute cette rage qui peut émaner des vers des grands auteurs. Une rage qu'il mettra à profit dans l'eau lors des compétitions.

 

Son entraîneuse Nola est une sacrée personnalité aussi, avec ses incompréhensibles expressions québécoises! Avec Camille, sa grande sœur d'adoption et Grégory son "frère d'armes", Yann travaille la précision dans les mouvements, l'angle exact d'un plongeon, le tempo d'un virage, le rythme de battement de ses "Bigfeet". Tout est millimétré, chronométré à la dixième de seconde! A mi lecture, j'ai eu envie de regarder nager ce garçon décrit avec tant de sensibilité par l'auteur: ce fut un choc! C'est technique, c'est fluide, c'est beau... et je ne pensais pas avoir affaire à un si remarquable champion tant Yannick Agnel était un adolescent modeste malgré ses performances.

 

Avec lui on partage l'alternance d'enthousiasme et de doute, on prend la mesure du travail fourni et de l'emploi du temps serré entre cours et entraînements, et aussi tout le stress de la compétition. Mais pas seulement: c'est aussi toutes ses réflexions sur la vie, sur les relations avec les autres, sur ce qui fait qu'on est soi, bref tout un ressenti intérieur que Pascal Ruter nous transmet avec subtilité. On voit un adolescent se construire d'étape en épreuve, on comprend combien est étroit le lien entre ce que l'on apporte aux autres et ce qu'ils nous apportent en retour, inconsciemment ("Cette sensation de pure communion").

C'est un livre que j'ai vraiment savouré, que j'ai trouvé très riche humainement... Cela faisait longtemps qu'une lecture ne m'avait pas autant touchée!

 

Patricia Deschamps, mars 2021


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram, Youtube !

sélection thématique
sélection thématique

~ Lire et relire ~