Winter is coming : les racines médiévales de Game of Thrones

documentaire de Carolyne LARRINGTON

Passés composés, 2019, 288 p.
Passés composés, 2019, 288 p.

La saga Game of Thrones, qu'il s'agisse des romans de fantasy de George R. R. Martin ou de la série qui en a été tirée, fait l'objet de vives discussions à propos des surprenantes représentations du pouvoir, des structures sociales ou du rôle des femmes qu'elle met en scène. Pourtant, l'univers de Martin s'est construit sur les réalités d'un Moyen Age aussi bien anglais (la guerre des Deux-Roses) et français (le poids de la chevalerie) que chinois (la pression des Mongols) ou scandinave (les raids vikings).

Pour en rendre compte, l'auteur va à la rencontre des géants, dragons et loups-garous dans les textes médiévaux ; elle cherche corbeaux, anciens dieux et autres sauvageons dans les mythes nordiques, avant de retrouver les sources de l'Orient gothique et exotique imaginé par Martin.

(4e de couverture)

 

L'avis de Catherine, prof doc :

voir la bande annonce de la saison 1
voir la bande annonce de la saison 1

Un ouvrage de vulgarisation tenant compte à la fois de la série télévisée et de la saga romanesque. 

J’ai lu quelques avis assez mitigés sur ce livre. Pour ma part ce fut une lecture agréable et enrichissante. Il a le mérite d’éclaircir de nombreux points (dans cette foule d’événements qui se succèdent d’un épisode à l’autre), d’éclairer certains faits grâce aux références historiques et littéraires les ayant inspirés (je retiens particulièrement la Guerre des Deux Roses, le poème anglo-saxon « Beowulf », les Mongols entre autres) et d’indiquer les différences entre la saga romanesque et la série.

 

L’auteur, certes, survole certains faits. Je l’explique de par la table des matières fournie et sans doute ambitieuse. Chaque chapitre aurait pu à lui seul correspondre à un livre si l’auteur avait voulu détailler les choses. Ce n’était pas le but recherché.

Cela dit, en fin d’ouvrage on trouve plusieurs pages de notes renvoyant à d’autres lectures pour ceux qui voudraient approfondir davantage des points entrevus dans l’ouvrage. Cependant les explications données, les éclaircissements apportés avec des renvois à la société du Moyen-Age suffisent à faire « repasser » en mémoire bien des menus détails auxquels on n’avait pas forcément prêté attention au départ lors du visionnement de la série et qui se révèlent ensuite parlant. 

 

Le style est fluide et clair et l’ouvrage contient beaucoup d’illustrations datant du Moyen-Age. Je trouve cela intéressant, tout le monde n’étant pas forcément très connaisseur de cette époque, qui plus est dans diverses parties du monde (monde anglo-saxon, Islande, Norvège, Asie…). On perçoit le gros travail de documentation et de recherches, ainsi que de relecture(s) afin de comparer la série aux textes de Martin. Le fait que l’ouvrage ne traite que jusqu’à la saison 5 ne gêne guère. Cela évite de spoiler, ce n’est pas plus mal. Sans doute sera-t-il enrichi plus tard ?

J’ai maintenant envie de me replonger dans la série depuis le début, afin de la regarder sous un jour nouveau…

Juillet 2019


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
thriller adulte
thriller adulte