Victor tombe-dedans chez les Trois Mousquetaires

de Benoît MINVILLE

Sarbacane, 2014, 137 p. (Pépix)
Sarbacane, 2014, 137 p. (Pépix)

Victor est un petit garçon de dix ans qui déborde d'imagination. A tel point que ses parents ne savent plus quoi faire pour le sortir de ses rêveries si envahissantes au quotidien. Il faut dire que pour Victor, tout est prétexte à jouer avec "sa meilleure amie l'Aventure", y compris son bol de chocolat du petit-déjeuner : l'autre jour, il a rétréci, est tombé dans le lait et a bien failli se noyer, si si !..


Ce jour-là, Victor, qui s'ennuie, pénètre dans la chambre de son grand frère et plonge dans la lecture d'un roman d'aventure célèbre : Les Trois mousquetaires. Et voilà qu'emballé par le récit, le petit garçon plonge littéralement dans le livre... et se retrouve dans l'histoire aux côtés d'Athos, Porthos, Aramis et d'Artagnan !

L'avis d'Anaïs (9 ans) :

Victor est un garçon vraiment plein d'imagination ! A peine arrivé dans l'histoire qu'il doit combattre plein de méchants aux côtés des mousquetaires ! Mon mousquetaire préféré est d'Artagnan parce qu'il est gentil et intelligent. Tout le contraire du grand frère de Victor qui a l'air super désagréable. En fait celui-ci dessine dans le livre pendant que Victor est dedans et cela fait apparaître des événements étranges, comme un dragon ! Je n'ai pas trop aimé ce passage-là, j'ai trouvé bizarre que des mousquetaires affrontent ce genre d'ennemi... Le livre contient de nombreuses illustrations qui aident à entrer dans l'histoire et aussi des "flash bonus" sympas.


Février 2015

Mon avis :

Pas super emballée par ce roman dont l'idée de départ (un héros qui entre et interagit dans une histoire) n'est guère innovante. Le style est actuel et dynamique, avec de nombreuses références cinématographiques récentes visant à dépoussiérer le roman d'Alexandre Dumas, bien qu'elles sont un peu tombées à plat parce que ma fille n'en connaissait pas la moitié... La typographie, très expressive, souligne l'humour du texte, mais tend aussi à l'alourdir en intégrant trop de commentaires personnels au récit.

 

J'ai également trouvé que l'intrigue était trop répétitive : Victor passe beaucoup de temps à chercher une excuse pour rester en compagnie des mousquetaires, puis vient une série d'incidents dus aux dessins intrusifs de son grand frère qui n'ont pas grand chose à voir avec l'histoire d'origine - toujours ces allées et venues entre passé et présent, entre réel et imaginaire. Le roman est bien sûr une ode au "fabuleux pouvoir de l'imagination", ce "plus grand atout dans la vie" que "rien ni personne ne pourrait jamais enlever". Mais cette imagination presque maladive chez Victor semble être née d'une lacune familiale profonde : il n'a pas l'air très proche de ses parents (il en parle toujours de manière négative), encore moins de son frère dont on ne sait même pas le prénom alors qu'il apparaît plusieurs fois dans l'intrigue (Victor l'appelle "tête de moussaka"), pas de mention non plus d'éventuels amis. Le héros donne donc l'impression d'être un grand solitaire, et pas sûr pour le coup que son imagination dans ces conditions soit réellement un don...

 

Quant aux fameux "flash bonus", seul le dernier apporte des précisions sur les mousquetaires. Malgré tout l'ensemble est agréable à lire, et ma fille semble l'avoir apprécié ! J'ai personnellement préféré Les géants, du même auteur - question d'âge sûrement !

Février 2015

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte