Une robe pour Versailles

de Jeanne ALBRENT

Livre de poche jeunesse, 2010, 281 p.
Livre de poche jeunesse, 2010, 281 p.

Paris en 1663.

Ariane vit et travaille avec sa tante Blanchette qui lui a appris le métier de couturière. Très complice avec sa cousine Elise, elles adorent confectionner de nouvelles robes ensemble.

 

Aujourd'hui est un grand jour pour les deux filles : elles vont au château de Versailles présenter leur dernière création à Louise de la Vallière, la favorite de Louis XIV ! Mais quelle n'est pas la déception d'Ariane lorsque sa tante et sa cousine en attribuent tout le mérite à Elise, qui est choisie pour devenir la couturière officielle de Mme de la Vallière !

 

Se sentant trahie, Ariane s'enferme dans le silence. Et lorsque Madeleine Béjart, comédienne dans la troupe de Molière, lui commande un costume pour une pièce de théâtre, la jeune fille voit une nouvelle chance d'exposer son talent à la Cour. Mais Blanchette, qui méprise les comédiens comme la plupart des gens, refuse de mettre son atelier à leur service...

Mon avis :

Si j'ai choisi ce roman, c'est parce que son angle d'approche (le point de vue d'une jeune couturière) me semblait original. Et il l'est ! C'est un bonheur de plonger dans le monde de la confection, j'ai notamment appris qu'à l'époque le métier était essentiellement masculin et que la corporation des tailleurs menait la vie dure aux femmes qui voulaient devenir couturières. D'ailleurs en réalité c'était un certain Jean Baraillon le tailleur de la troupe de Molière.

 

Rien n'est simple non plus pour celui-ci et son équipe du Palais-Royal ! J'ai beaucoup aimé l'immersion dans l'écriture et les répétitions des comédies, ainsi que toute la polémique régnant autour des satires que l'auteur fait de la société. Nous sommes à l'époque de Tartuffe, et la pièce n'est pas encore jouée qu'elle fait déjà scandale ! Il faut dire que Molière s'attaque à un sujet très sensible : les (faux) dévots, ces imposteurs qui sous couvert de la religion imposent leur pouvoir abusif... On découvre un Molière charismatique et énergique, dont l'objectif est "d'instruire par le rire", autrement dit d'utiliser la comédie pour ouvrir les yeux des gens. Un Molière épuisé également, passant nuits et jours à travailler, et las des attaques - verbales comme physiques ! Dans son sillage, un jeune poète encore inconnu, Racine, qui deviendra bientôt le grand tragédien que l'on connaît.

 

Quant à notre jeune héroïne, elle se révèle déterminée et courageuse, n'hésitant pas à braver sa patronne de tante et à défendre le talent des comédiens au péril de sa réputation et même de sa vie ! On la voit recoudre le visage ensanglanté de Molière, se défendre dans la rue avec une paire de ciseaux, enquêter sur son mystérieux agresseur à partir d'un fil de laine, et tomber amoureuse d'un jeune comte ténébreux. Des actions pas toujours très réalistes et des rebondissements souvent prévisibles, il faut bien l'avouer, mais l'ensemble se lit bien et nous fait passer un agréable moment !

Décembre 2014

voir d'autres livres sur Versailles
voir d'autres livres sur Versailles

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
thriller adulte
thriller adulte