Twinkle stars (le chant des étoiles)

de Natsuki TAKAYA

shojo - 11 vol.
shojo - 11 vol.

Si les étoiles scintillent, c'est parce qu'elles chantent.

Le soir, quand je suis triste et que la solitude m'envahit, je regarde vers le ciel. Les étoiles sont là, elles scintillent et chantent : "Tu es courageuse", "Nous sommes fières de toi".

Delcourt, 2009, 182 p.
Delcourt, 2009, 182 p.

Les parents de Sakuya ont confié la garde de leur fille à son cousin Kanade. Celui-ci est considéré par l'entourage de Sakuya comme un "bon à rien", parce qu'il ne travaille pas alors que la jeune fille, mineure, exerce un petit boulot après le lycée. Mais Sakuya est heureuse comme ça, car Kanade prend bien soin d'elle au quotidien, et respecte sa passion pour les étoiles qu'elle aime observer le soir en rêvant.

 

D'ailleurs Kanade a préparé un bon repas pour son anniversaire ! Et puis il y a un invité surprise : le beau et mystérieux Chihiro, dont elle tombe aussitôt amoureuse.

 

Mystérieux, parce qu'en réalité, Kanade non plus ne le connaissait pas, avant de le voir débarquer avec un cadeau ! Dès lors, Sakuya n'a plus qu'un désir : retrouver celui qui semble si bien la comprendre...

Mon avis :

Un manga sentimental empreint de poésie et d'une touche de fantastique, mais au rythme très lent.

La jeune Sakuya semble avoir un passé douloureux (on ne sait pas pourquoi elle a été confiée à Kanade) et il plane sur son histoire un voile de tristesse. C'est la raison pour laquelle elle se réfugie dans la contemplation des étoiles... Avec ses deux amis, elle a fondé un club d'observation, et son prof de maths l'encourage à en apprendre davantage sur ces astres afin qu'elle ne s'enferme pas dans une passion stérile. Car l'adolescente est clairement en manque d'affection, exprimer ses sentiments n'étant pas le fort de Kanade. C'est pour cela que Chihiro, qui prononce les mots que Sakuya rêve d'entendre, la touche autant et si vite : "à croire qu'une étoile est venue me voir"... Et on se demande effectivement s'il existe vraiment, ce garçon volatile, qui apparaît et disparaît sans qu'on s'y attende !

Le problème, c'est que l'intrigue se déroule vraiment au ralenti. Même les dialogues sont littéralement décomposés : une phrase par page, découpée en sept bulles, il ne faut pas exagérer !.. De plus les propos se répètent beaucoup. Résultat : on a l'impression que l'histoire n'avance pas... Ce qui accentue aussi le côté sentimental, au risque de tomber dans la niaiserie.

Bref je ne suis pas convaincue, cependant ce manga, écrit par l'auteur de Fruits basket, semble avoir du succès auprès des jeunes lectrices (il m'a d'ailleurs été recommandé par une de mes élèves)...

Janvier 2016

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
adaptation BD
adaptation BD