Stéréotypes

roman de Gilles ABIER

Actes Sud junior, 2018, 438 p. ISBN 978-2-330-09256-6
Actes Sud junior, 2018, 438 p. ISBN 978-2-330-09256-6

Après la quasi destruction de l'humanité, les survivants ont mis en place une organisation personnalisée et égalitaire de la société, appelée la Synthèse. Dès sa naissance, chaque individu est testé pour déterminer son trait de caractère principal parmi neuf Types référencés. Le chiffre tatoué sur son poignet droit lui servira de guide pour toute sa vie, car qui vit en harmonie avec sa personnalité profonde n'est pas enclin à faire le mal...

 

Mais, les années passant, des Types dominants prennent le pouvoir, interdisant les relations entre types différents. L'idéal d'harmonie de la Synthèse originelle devient apartheid. Aussi, des jeunes gens préparent la résistance, au nom du libre-arbitre. Quitte à user de la violence, autrefois si funeste ?

Mon avis :

Une dystopie qui porte au paroxysme la catégorisation des individus.

Etes-vous plutôt Perfectionniste (1), Altruiste (2), Activiste (3), Loyaliste (6)? Si vous êtes EntreDeux des huit Types, attention : on vous retire de votre famille et on vous enferme dans la Retraite le temps que le Test se positionne. Vous refusez de faire le Test? Vous êtes alors Pelé (tondu) et exclu de la Synthèse. Votre enfant n'a pas le même Type que vous? Si vous n'avez pas évacué l'embryon, on vous retirera votre progéniture. Voilà dans quelle société évoluent Val, Topher, Roscoff, Galien, Djino et les autres : un monde réducteur dans lequel les gens sont fichés dans des cases, où "on évalue une personne principalement sur la connaissance qu'on a de son Type, plutôt que sur ses actions propres", un monde dirigé par un homme au "machiavélisme effrayant", Eran, qui envisage même de prédéterminer les individus en assignant un Type choisi à chaque nouveau-né "en accord avec les besoins de la société"...

 

Dès lors on comprend que certains se rebellent, revendiquant "un minimum de libre-arbitre" et la fin du contrôle de la liberté individuelle. Si les informations et les personnages sont nombreux, avec beaucoup de liens imbriqués et de ramifications dans l'intrigue, le récit est très rythmé et riche en action. Et l'on finit par se laisser embarquer par ce roman plein de réflexion au style efficace.

Mai 2019


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Prix des Lecteurs en Seine
Prix des Lecteurs en Seine
Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
adaptation BD
adaptation BD