Sonia Rykiel

de Sophie GUILLOU et Alice DUFAY (illustrations)

Les petites moustaches 2017, 137 p. (Les petites histoires de la mode)
Les petites moustaches 2017, 137 p. (Les petites histoires de la mode)

"Elle est Sonia-la-rouge, celle qui flamboie et provoque les orages. Celle qui n'a peur de rien."

 

 

En cet été 1942, Sonia profite avec passion des joies de la campagne. Mais il n'est pas facile d'avoir douze ans quand on est rousse, indisciplinée, et que c'est la guerre.

 

Ce roman évoque l'enfance de Sonia Rykiel, femme fantasque et libre qui inventa la "démode".

 

Il est suivi d'une biographie et d'un abécédaire illustré, pour raconter en images plus de quarante ans de création.

 

(4e de couverture)

Mon avis :

J'aime beaucoup la collection "Les petits histoires de la mode" : entre fiction vivante, biographie succincte et illustrations colorées, le tout sur du papier de qualité, elle permet de découvrir des personnalités emblématiques de la haute couture de manière attrayante. Le récit de l'auteur, condensé sur deux jours, nous immerge cette fois dans la jeunesse de Sonia Rykiel afin de mieux nous faire comprendre le tempérament de celle qui deviendra "la reine du tricot" et l'ambassadrice de la "démode".

"Plusieurs artistes ont fait son portrait, notamment Andy Warhol" (p.100)
"Plusieurs artistes ont fait son portrait, notamment Andy Warhol" (p.100)
Le 13 décembre 1963, le magazine Elle met à la "une" Françoise Hardy, âgée de 19 ans, vêtue d'un petit pull Rykiel : "Le succès est foudroyant." (p.94)
Le 13 décembre 1963, le magazine Elle met à la "une" Françoise Hardy, âgée de 19 ans, vêtue d'un petit pull Rykiel : "Le succès est foudroyant." (p.94)

On découvre Sonia Rykiel à l'âge de 12 ans, alors qu'elle n'est déjà plus une enfant, "une petite fille incapable de rien comprendre" comme les adultes la considèrent à son grand désespoir, mais pas encore une jeune fille non plus. Complexée par sa chevelure rousse, elle a décidé que "à défaut d'être la plus belle ou la plus sage, elle serait la plus intelligente"... Jusqu'à ce qu'on lui fasse réaliser "qu'elle est spéciale" et que c'est cela sa grande force.

 

Car derrière son fort tempérament, Sonia est "une petite fille tendre et pure qui ne rêve que d'être aimée". Si elle se comporte souvent comme "une enfant terrible, excessive, incontrôlable" qui se dispute régulièrement avec sa mère, elle est "aussi capable d'un amour pour les siens" indéfectible, notamment avec ses petites sœurs dont elle s'occupe volontiers. Dotée d'une grande imagination, elle aime leur inventer des histoires "magiques". Étonnamment, Sonia "a en horreur les essayages, les vêtements, la coquetterie" ! Garçon manqué qui aime courir la campagne et grimper aux arbres, elle traîne son vieux pull gris trop petit et déchiré... Avant-goût d'une mode à la fois confortable et près du corps, comme le "pull chaussette" qui la rendra célèbre ?

 

Mais ce qui fait la pertinence de la période choisie, cet été 1942, c'est que "Sonia est née juive"... Nous sommes à l'époque du "Velledives" (comme le comprend la fillette), les persécutions antisémites s'intensifient et ce n'est que le début d'une longue et périlleuse période pour toute la famille : "La guerre a volé mon enfance. Je ne veux pas m'en souvenir.", déclarera la créatrice de mode, qui par ailleurs publiera plusieurs livres autobiographiques, indiqués en fin d'ouvrage.

Les illustrations d'Alice Dufay, inspirées de photographies de défilés, donnent une idée précise des grandes tendances du style Sonia Rykiel, à adapter bien sûr à sa propre personnalité et à son propre corps - c'est cela la démode ! "Une philosophie de vie très largement adoptée par les femmes d'aujourd'hui" !

Août 2018

Voir aussi


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
autobiographie
autobiographie