Rugby au cœur : Les Braqueboys

roman de Serge COLLINET

Tu fais l'essai, t'es transformé.

Passiflore, 2020, 331 p.
Passiflore, 2020, 331 p.

 

"On est un groupe, mais si on veut devenir une équipe, il faut qu'on partage les mêmes valeurs." Simon, le coach, et Jérôme, le capitaine, nous content la naissance et la vie d'une équipe de rugby dans un collège réputé difficile du sud de Paris. Chacun apprend à se connaître et à se dépasser, individuellement et collectivement, en pressant un ballon ovale contre son cœur.

 

(4e de couverture)

Mon avis :

L'histoire d'un beau projet collectif mené par un enseignant pédagogue et enthousiaste ("Tu es passionné et tu aimes les gamins").

Situé entre un quartier bourgeois et une cité, le collège Georges Braque brasse une population d'élèves très hétérogène qui forme des clans ("les gaulois, les reubeus et les renois"). C'est dans ce contexte un peu particulier qu'un jeune professeur d'EPS, Simon Duroc, décide de monter une équipe de rugby.

 

Le récit, construit comme un journal de bord, alterne son point de vue avec celui d'un des joueurs, Jérôme. Le changement de narrateur est clairement indiqué et appuyé par une police de caractères différente. Chacun raconte la genèse du projet avec les moyens du bord et comment ont été surmontés les obstacles, internes comme extérieurs. Pour Simon, c'est un véritable challenge: convaincre la direction et ses collègues du bien-fondé du projet, apprendre les règles du rugby à des néophytes et faire en sorte que ces jeunes si différents apprennent le respect et la tolérance "pour bien vivre ensemble".

 

En effet, tout ne se résume pas à la pratique d'un sport. Il faut lutter contre les préjugés entre les membres du groupe et contre ceux à l'égard d'adolescents "qui ne demandent qu'à sortir des cases où on les a fichés". Avant de pouvoir jouer ensemble, il faut développer "une bonne base de valeurs communes" afin de développer l'esprit d'équipe ("Pour atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés, il faudra beaucoup de solidarité, beaucoup de cohésion"). Et pour y parvenir, Simon s'adjoint l'aide de deux capitaines: un capitaine de jeu, Léo (qui pratique en club), et un "capitaine de vie" en la personne de Jérôme, donc.

 

Peu à peu le projet rugby se transforme en "une aventure humaine dont vous vous souviendrez toute votre vie". Chacun a à cœur de "montrer à tout le monde que des élèves différents peuvent faire une chose bien ensemble". D'ailleurs leur attitude positive sur le terrain s'étend dans tout l'établissement, en cours comme en récréation où ils font des émules parmi les petits 6e (la relève!). Avec leur coach Simon, ces garçons apprennent "le courage au combat, la persévérance face aux difficultés, la pugnacité, le respect de ceux que l'on affronte et l'esprit d'équipe", autant de qualité indispensables dans la vie ("En baver, trimer, rater et recommencer, tomber et se relever, ça te forge le mental"). Jouer au rugby leur donne un sentiment d'appartenance et pour certains, les sort de l'échec ("Venir au collège a pris du sens").

 

J'avoue avoir un peu décroché au bout d'un moment, trouvant ce livre à la mise en page très dense un peu long et répétitif. L'enchaînement entraînements/matchs me semblait un peu lassant. Malgré tout chaque épisode était l'occasion d'un apprentissage sur le jeu et sur soi et il a été agréable de suivre cette équipe qui se construit, dans tous les sens du terme.

Patricia Deschamps, février 2023


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram et Youtube

Lire et relire