Qui suis-je ?

de Thomas GORNET

Pourquoi je suis pas comme les autres ?

Rouergue, 2018, 90 p. (doAdo)
Rouergue, 2018, 90 p. (doAdo)

Vincent dit de lui-même qu'il a un physique d'endive. Ses pires moments, au collège, c'est en cours de sport... et au vestiaire. Un peu bouc-émissaire des autres, il a cependant deux vrais amis : Myriam (ne serait-elle pas amoureuse de lui ?) et Aziz qui cherche, lui, à tomber amoureux...

 

Et puis arrive dans sa classe un nouveau, Cédric, un sportif, lui. Très vite, ce dernier s'intègre dans la bande des garçons "virils", ceux qui se traitent de pédés, dans la cour...

 

Entre Vincent et Cédric, il ne se passe rien, rien du tout. Mais Vincent, mois après mois, ne comprend plus rien à ses émotions.

Mon avis :

L'adaptation théâtrale par la compagnie Le Chat Foin
L'adaptation théâtrale par la compagnie Le Chat Foin

L'histoire touchante d'un adolescent se découvrant des sentiments pour un garçon.

Réédition d'un roman paru à l'Ecole des loisirs en 2006, Qui suis-je ? nous  place dans l'esprit de Vincent (le texte est écrit à la 1ère personne) le temps d'une brève année scolaire. On le découvre solitaire, entre un père souvent absent ("- C'est qui mon père ? Le type qui passe de temps en temps dans l'appartement et te gueule dessus ?"), une mère effacée, un frère aîné le traitant comme un "lépreux", un "super-copain" (Aziz) mais qui "ne veut pas trop que ça se voit" et une meilleure amie, Myriam, complice mais qui attend peut-être plus de lui qu'il ne peut donner...

 

Ainsi le quotidien de Vincent se déroule entre solitude et morosité ("J'ai l'impression d'être un bip cardiaque rectiligne sur un écran d'hôpital"), entre les cours de sport humiliants et la crainte d'être dans la ligne de mire de Christophe et sa bande comme le pauvre Pascal ("Il en faut toujours un. Et c'est mieux quand c'est pas soi."). Sauf quand Cédric est là ! On sent que la présence de celui-ci l'éveille à la vie, même si les émotions ressenties sont assez peu évoquées. Une pudeur qui masque une certaine crainte, celle d'être rejeté bien sûr, et surtout celle que les sentiments ne soient pas partagés.

 

Plus les mois passent et plus Vincent se renferme sur lui-même. Lui qui est un excellent élève voit ses notes s'effondrer - il n'a plus le cœur à travailler. Seule Myriam semble sensible à son mal-être : "J'ai l'impression que tu t'éloignes". Mais Vincent est bien en peine de s'expliquer : "Je ne comprends rien à ce qui m'arrive", ou plus précisément, il refuse de l'admettre. Finalement certaines mises au point se feront, des amorces de réconciliation également, cependant c'est bien un sentiment de tristesse qui domine : Vincent n'est qu'au début d'un long parcours d'acceptation... de soi et des autres.

Mai 2018


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille (BD)
Anaïs vous conseille (BD)
livre adulte
livre adulte