Plus jamais sans elle

de Mickaël OLLIVIER

Je ne comprends rien à ce qui se passe. Je ne comprends rien à qui tu es. Mais je ne rentre pas en France sans toi.

Seuil, 2012, 304 p.
Seuil, 2012, 304 p.

Pour ses 18 ans, Alan a une requête toute particulière : voir sa mère. Celle-ci l'a abandonné à la naissance et c'est son père qui l'a élevé.

 

Muni d'un nom et d'une adresse, il débarque dans un appartement londonien. Mais sa mère s'apprête à partir en Bulgarie pour son travail. Qu'à cela ne tienne, Alan la suivra, maintenant qu'il l'a retrouvée, hors de question de la quitter !

 

Sauf qu'il ne s'agit pas d'un simple voyage d'affaires... A peine arrivés à Sofia, Alan et sa mère sont pris dans une fusillade et les voilà en cavale, des tueurs à leurs trousses !

 

Mais quel est donc le véritable métier d'Ellen ? Qui est réellement cette femme ? Pourquoi l'a-t-elle abandonné ? Et s'ils réchappent de cette dangereuse situation, disparaîtra-t-elle à nouveau de sa vie ?

Mon avis :

Voilà un roman qui n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais ! Je croyais qu'on suivrait Alan à la recherche de sa mère, partageant sa détresse, mais pas du tout, il la trouve facilement et la difficulté pour lui consiste plutôt à se lier avec cette inconnue après dix-huit ans passés sans elle.

 

Mais le plus déstabilisant, c'est que très vite, l'intrigue passe en mode thriller avec courses-poursuites, missions façon agent secret, hautes trahisons et fusillades en tous genres ! Ellen a un mode de vie bien particulier et Alan va l'apprendre très vite... et à ses dépens ! Du coup on ne sait plus bien dans quel registre évoluer, le récit passant sans transition des tentatives de rapprochement fils-mère aux scènes d'action à cent à l'heure. Et puis les chapitres alternent les deux points de vue sans changement de style (Alan et Ellen parlent de la même manière), alors on oublie parfois qui s'exprime.

 

Cependant une fois que l'on s'est accoutumé à ce roman troublant, on se laisse entraîner dans les multiples rebondissements que l'auteur égraine avec talent. Et c'est peut-être bien parce qu'ils se retrouvent ensemble dans une situation extrême qu'Alan et sa mère apprennent peu à peu à s'apprivoiser. Et quand son père se joindra à eux, le jeune homme comprendra aussi qu'il ne le connaît pas si bien que ça...

L'histoire d'un trio familial mettant en parallèle sensations fortes et bouleversements personnels.

Juillet 2014

Voir aussi "Kivousavé" de Béatrice Hammer
Voir aussi "Kivousavé" de Béatrice Hammer

 

Un 2e conseil lecture pour 1 clic de plus !

voir tous les livres sur le thème des relations mère-enfant
voir tous les livres sur le thème des relations mère-enfant

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
adaptation BD
adaptation BD