Planète migrants

documentaire de Sophie LAMOUREUX et Amélie FONTAINE (illustrations)

Actes Sud junior, 2016, 80 p.
Actes Sud junior, 2016, 80 p.

 

 

Depuis la fin du XXe siècle, le nombre de migrations a explosé. Aujourd'hui, on estime qu'un humain sur trente a quitté son pays de naissance. Pour des raisons économiques, politiques, climatiques... Il n'existe plus un endroit sur terre qui n'est pas concerné. Ces mouvements de population suscitent de nombreux débats dans les pays d'accueil comme la France.

Mon avis :

Ce livre documentaire aux textes courts et clairs est une mine d'informations et il bouscule les idées reçues. Il débute par des définitions permettant aux jeunes de bien distinguer é- et immigration, migrant et réfugié, migrants "en règle" et clandestins "sans papiers". Il explique les raisons poussant certaines personnes à quitter leur pays, essentiellement les guerres civiles et les dictatures qui plongent les peuples dans le chômage, la famine et la misère (comme la Libye, la Syrie ou encore l’Érythrée). Il insiste sur les enjeux du phénomène, qui n'est pas une solution durable ("Les dictateurs de ces pays restent à leur poste sans rencontrer de réelle opposition", les autochtones vivent de l'argent envoyé par les expatriés depuis les pays développés "au lieu de travailler à l'amélioration des conditions à l'intérieur du pays"). Il n'oublie pas de préciser la difficile intégration des immigrés qui doivent "apprendre une nouvelle façon de vivre loin de leur pays et de leur famille".

 

Quelques chiffres évocateurs nous apprennent que si l'Asie est la principale région de départ, ce sont les Mexicains qui émigrent le plus (ou tentent d'émigrer), vers les Etats-Unis. En Europe, la France est le deuxième pays, après l'Allemagne, à accueillir le plus de réfugiés (ce qui ne représente que 3% des migrants internationaux). Aujourd'hui avec "la crise des migrants" le sujet est devenu sensible, or la France est un pays d'immigration dès le XIXe siècle... parce qu'elle avait besoin de main d'oeuvre pour son industrie! C'est également le premier lieu choisi par les réfugiés politiques car elle est "la patrie de la liberté". L'auteure rappelle que ce phénomène de migration qui peut faire peur à certains n'est absolument pas nouveau, ni forcément négatif. Elle donne de nombreux exemples de "grandes vagues" à travers les époques, notamment les mouvements massifs d'Européens (cela marche dans les deux sens!) vers le Nouveau Monde, les traites négrières (une "migration forcée") et les colonisations. Plus récemment, les deux guerres mondiales ont elles aussi conduit à de vastes mouvements de population.

 

Ainsi l'ouvrage met les choses au clair, allant à l'essentiel tout en soulevant toutes les problématiques liées au sujet. Les illustrations, géométriques et aux couleurs homogènes, sont sobres mais efficaces. La partie historique est un peu longue et la fin abrupte, cependant l'ensemble constitue une bonne base de réflexion.

 

Patricia Deschamps, décembre 2019


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram !

Le podium de mars
Le podium de mars

★ Lire et relire ★

100 ans de Boris Vian
100 ans de Boris Vian
roman adulte sur l'autisme
roman adulte sur l'autisme