Mortal engines

roman de Philip REEVE

1. Mécaniques fatales

Gallimard jeunesse, 2018, 397 p.
Gallimard jeunesse, 2018, 397 p.

Tom Natsworthy, apprenti historien, vit dans un monde dévastéles villes s'entre dévorent sur un immense terrain de chasse désolé constitué par l'ancien monde.

 

Quelques instants après sa tumultueuse rencontre, à Londres, avec Hester Shaw, une rebelle assoiffée de vengeance, Tom et elles sont éjectés de l'immense locomopole. Les deux jeunes gens se retrouvent seuls dans un no man's land entre les villes affamées.

 

Leur seul espoir est de rejoindre la ligue anti-mouvementiste qui prône une autre manière de vivre et a installé, derrière un bouclier, de véritables agglomérations...

L'avis de Michaël, 18 ans :

voir la bande annonce
voir la bande annonce

J'ai trouvé originale l'idée des villes roulantes. L'auteur décrit ce monde futuriste avec beaucoup de détails et on se l'imagine bien, beaucoup mieux que dans le film. Je pense d'ailleurs que si on n'a pas lu le roman auparavant, on passe à côté de certaines choses. L'histoire est beaucoup mieux racontée dans le livre, notamment dans le déroulé des événements. Le début et la fin sont identiques dans les deux, mais l'entre-deux diffère. De manière générale, tout est plus terrifiant dans le roman, à commencer par Hester l'héroïne: dans l'un, son visage est atroce, défiguré au point qu'elle fait peur et qu'on n'a pas envie de la voir. Dans l'autre, elle n'a qu'une cicatrice disgracieuse. De même les robots tueurs sont bien plus menaçants dans le livre que dans le film. L'écriture est dynamique et l'intrigue pas trop prévisible, on ne s'attend pas aux événements. J'ai aussi apprécié les références à notre monde actuel, à travers les objets des musées par exemple. J'attends la suite avec impatience, même si l'on peut s'arrêter à ce premier tome qui constitue une fin en soi.

Octobre 2019


2. L'or du prédateur

Gallimard, 2018, 448 p.
Gallimard, 2018, 448 p.

 

 

Depuis qu'ils ont fui Londres en cendres, Tom et Hester voyagent à bord du Jenny Haniver. Traqué, le jeune couple se réfugie à Anchorage, une ville dévastée, hantée par les fantômes et les secrets.

L'avis de Michaël :

J'aime toujours autant les descriptions que l'auteur fait des lieux et des événements, on arrive bien à s'imaginer les situations. Cependant on devine un peu trop vite ce qui va se passer, comme avec l'irruption de ce nouveau personnage au début du livre que l'on trouve tout de suite suspect... mais pas les deux héros! Et puis l'action est irrégulière, il y en a au début mais tout le milieu du roman est un peu creux, l'intrigue n'avance pas. Et à la fin, tout se précipite, il y a plein d'action d'un coup. J'aurais apprécié que cela soit mieux dosé. Comme pour le premier, ce deuxième tome constitue une aventure à part entière et l'on peut choisir d'en rester là ou bien de continuer la série.

Juin 2020

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram, Youtube !

Zoom sur J.-P. Blondel
Zoom sur J.-P. Blondel
Voir le lauréat
Voir le lauréat
recueil de nouvelles
recueil de nouvelles