Martin Eden

roman de Jack LONDON

La vie n'est, je crois, qu'une gaffe et une honte. C'est vrai, une gaffe et une honte.

A Oakland, sur la côte Ouest des Etats-Unis au début du XXe siècle, vit Martin Eden, un jeune marin d'une vingtaine d'années né dans les bas quartiers et qui n'a connu que la misère et la violence.

 

Cependant un beau jour, lors d'une rixe, il prend la défense d'un jeune homme issu d'un milieu aisé. Celui-ci, pour le remercier, l'invite à dîner et lui présente sa sœur Ruth dont Martin va tomber immédiatement amoureux. Dès lors, pour la séduire, il décide de s'instruire d'une façon quasiment compulsive tout en espérant devenir un écrivain célèbre.

 

Mais quand, après une longue série d'échecs, le succès arrive enfin, il est accompagné de désillusions qui vont déstabiliser Martin et le pousser à prendre une décision radicale.

 

L'avis de Fabien, bibliothécaire :

voir la bande annonce du film de Pietro Marcello (2019)
voir la bande annonce du film de Pietro Marcello (2019)

Publié en 1909 aux Etats-Unis (il ne sera traduit en français qu'en 1921), Martin Eden est considéré comme le roman le plus personnel de l'auteur de Croc-blanc et autres L'appel de la forêt. Certains vont même jusqu'à évoquer une "autobiographie déguisée". Il est vrai que le héros et l'auteur partagent certains points communs: l'aventure, l'autodidaxie, la misère, l'écriture... (sans compter une autre similitude impossible à dévoiler sans spoiler) mais les comparaisons s'arrêtent là, nous sommes bien en pleine littérature. Et quelle littérature! Considéré comme le plus grand roman de son auteur, Martin Eden est un roman d'apprentissage doublé d'une critique sociale assez féroce. L'attachant Martin peine à trouver sa place dans une société qu'il ne comprend pas, tout autant que sa voie pour accéder au succès qui l'attire tant et qu'il croit indispensable. Le monde étriqué décrit par London finira par avoir raison de l'innocence de Martin et celui-ci, en accumulant la culture et les connaissances, prendra conscience paradoxalement de la bêtise qui l'entoure. Son désenchantement progressif est l'une des grandes forces du roman, l'auteur, par son style simple et subtil, nous le faisant ressentir au plus près. Mais ne surtout pas croire que la lecture de ce classique soit déprimante. Malgré son désespoir, ce roman d'aventures, humaines et maritimes, fourmille de vie et se lit d'une traite. Un chef d'oeuvre indémodable.

Octobre 2019


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
roman adulte
roman adulte