Magic 7, tome 1 : Jamais seuls

BD de Kid TOUSSAINT

De ce que j'ai compris, quand on meurt, on reste sur terre à l'état de fantôme tant que les gens se souviennent de nous.

Dupuis, 2016, 56 p.
Dupuis, 2016, 56 p.

Pas simple de débarquer dans un nouveau collège! Dès le premier jour, Léo se fait enfermer par deux grands, se met la prof de maths à dos pour son retard, se fait convoquer chez la directrice pour la même raison, et voler son dessert à la cantine !

 

Heureusement il s'est aussi fait un ami, Zoran. Zoran est le bouc émissaire de la classe parce qu'il vient d'une famille pauvre. Mais ce que ne savent pas les autres, c'est que l'adolescent a un étrange pouvoir : il comprend le langage des animaux !

 

Léo aussi est un enfant particulier : il sait parler aux fantômes... Et tous ensemble, ils comptent bien résoudre cette mystérieuse affaire de vol au collège...

Mon avis :

Le graphisme n'a rien d'extraordinaire mais le scénario est prenant ! On sait d'emblée qu'on est dans un univers fantastique, car les fantômes apparaissent dès que Léo est seul. On les repère facilement grâce à l'aura et aux phylactères jaunes. On ne sait pas grand chose de Léo mais on adhère tout de suite au personnage, que l'on sent à la fois blasé (par son pouvoir ? des déménagements fréquents ? les absences de sa mère ?) et vaguement malheureux. Mais tout change quand il se met en action : l'aide des fantômes décuple ses possibilités et on le voit s'épanouir. Il en est de même pour Zoran (Hamelin, qui communique avec les rats en jouant de la flûte, petit clin d’œil au conte de Grimm) : malmené à l'école, il retrouve toute son aisance en présence des animaux. Enfin il y a l'intrigante Farah, qui joue un double jeu... un "chevalier masqué" et une certaine Alice... Ils seraient sept en tout... Et ensemble, ils sont "incroyables" !

Magie, mystère, action et humour : une recette qui fonctionne !

Janvier 2017

voir la rubrique BD
voir la rubrique BD

Magic 7, tome 2 : Contre tous

Elle disait que tu serais spécial, qu'un grand destin t'attendait... que la tache de naissance que tu portais était le signe d'un pouvoir unique.

Dupuis, 2016, 48 p.
Dupuis, 2016, 48 p.

 

Surveillance, couvre-feu... Depuis que les adultes ont renforcé les règles de sécurité, Hamelin et sa bande ont bien du mal à se réunir. Comment vont-ils faire maintenant pour comprendre d'où viennent leurs pouvoirs et pourquoi ils en sont dotés ?

 

Et voilà que l’entrepôt de Lupe tombe entre les mains de la police qui a réquisitionné les robots, que le père d'Hamelin décide de le placer en foyer en attendant de trouver un logement, et que Lupe disparaît mystérieusement !

 

Mais pourquoi tous les adultes se liguent-ils contre eux ?

Mon avis :

Une série sympathique, entre fantastique et action, mais j'ai trouvé ce tome 2 un peu léger. Il ne s'y passe pas grand chose de nouveau, à part la révélation du sixième (et avant-dernier) membre de la bande, à la toute fin. Du coup c'est un peu ennuyeux, surtout que les dons des enfants n'ont pas grand chose d'original en soi et qu'ils les utilisent assez peu. Ma préférence va à Farah qui abrite en elle un démon ne demandant qu'à prendre possession d'elle, et à la petite Alice qui a le don de voir "tous les futurs possibles", faisant "ce que je peux pour que le meilleur arrive". Le graphisme est honnête, les couleurs vives donnant un certain dynamisme à l'ensemble. En espérant que le tome 3 relance l'intrigue !

Mai 2017

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte