Les petites bulles de l'attention : se concentrer dans un monde de distractions

de Jean-Philippe LACHAUX

Etre attentif, c'est concentrer l'énergie de son cerveau.

Odile Jacob, 2016, 116 p. (Science illustrée)
Odile Jacob, 2016, 116 p. (Science illustrée)

 

Aider les enfants à mieux se concentrer à l’école (et au-dehors) et leurs parents à mieux résister à l’éparpillement de leur propre attention, c’est la mission que s’est fixée Jean-Philippe Lachaux, neuroscientifique, spécialiste de l’attention.

 

La première partie de cet ouvrage, qui peut être lue par les plus jeunes, est une bande dessinée expliquant le fonctionnement du cerveau. Elle est suivie de fiches pour approfondir les notions essentielles (pour les lecteurs un peu plus âgés) et des exercices à faire chez soi.

 

(4e de couverture)

Mon avis :

Feuilleter le début de l'ouvrage
Feuilleter le début de l'ouvrage

Un peu déçue par cet ouvrage dont on m'a vanté les mérites lors d'une intervention sur les sciences cognitives. Je pensais y trouver des idées pour stimuler l'attention des élèves en classe mais je trouve qu'il se cantonne trop aux constatations, notamment dans la partie bande dessinée. Celle-ci, destinée aux plus jeunes, propose un dessin vraiment basique même si elle a le mérite d'être claire. Chacun pourra se reconnaître dans l'une ou l'autre situation décrite : par exemple "le mode marionnette" qui fait que les élèves se retournent au moindre bruit en cours, la difficulté à "Percevoir ce qui est le plus important pour ce que tu as l'Intention de faire et y réagir de la bonne Manière (PIM), le stress généré quand on n'a pas "une seule intention claire à la fois", etc. Cependant suffit-il d'être conscient d'un état de fait pour y remédier ? Pas sûr que ce soit le cas pour des enfants !

 

Arrivée à la moitié de la BD, pas tout à fait convaincue, j'ai changé de méthode : un code couleur permet en effet de lire en alternance les explications supplémentaires contenues dans la deuxième partie. On en apprend un peu plus sur le fonctionnement des neurones, notamment ces "neurones-chefs" qui gardent les intentions en mémoire mais "fatiguent vite". Le passage sur les images mentales qui aident à visualiser la tâche finale est également pertinent.

 

En réalité ce livre est plutôt destiné aux néophytes découvrant ce que sont les neurosciences et leur impact sur les situations d'apprentissage. Le propos est très imagé et s'appuie sur des exemples concrets. Cependant j'ai trouvé qu'il manquait d'exercices utiles pour (faire) travailler sa concentration. Il faut attendre les quatre dernières pages pour avoir des conseils pratiques ("commence par te définir des minimissions", "utilise un minuteur pour te donner un petit rendez-vous avec toi-même", "ton attention est comme une abeille, surveille-la et ramène-la où elle doit être", etc.). Bref je n'ai pas l'impression d'avoir appris grand chose ni rien trouvé d'exploitable en classe.

Décembre 2018


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte