Les orangers de Versailles

d'Annie PIETRI

Bayard, 2005, 222 p. (Estampille)
Bayard, 2005, 222 p. (Estampille)

1674. Marion, fille d'un jardinier du château de Versailles, a été choisie pour servir la favorite de Louis XIV, madame de Montespan.

 

La marquise est exigeante et capricieuse ; il est bien difficile de la satisfaire. Heureusement, Marion possède des qualités rares pour une servante : elle sait lire, écrire et surtout créer des parfums grâce à son odorat exceptionnel.

 

Mais au fil du temps, Marion s'aperçoit que sa maîtresse cache un caractère perfide et qu'elle ne rêve que d'une chose : prendre la place de la reine...

Mon avis :

Existe aussi en bande dessinée !

Bayard, 2014, 64 p.
Bayard, 2014, 64 p.

Mon avis :

Une "BD kids Okapi" agréable à lire, imprimée sur du papier épais au format intermédiaire entre une bande dessinée classique et un manga. Le dessin est frais et les couleurs chaudes, même si l'ensemble manque un peu d'aboutissement.


Pareil pour le récit que j'ai trouvé un peu expédié. Cette "affaire des poisons" est forcément plus complète et nuancée dans le roman ! On sent tout de même toute l'instabilité et la cruauté de la marquise de Montespan qui ne cesse de mentir à Marion mais heureusement parle dans son sommeil !..


L'héroïne est attachante, elle se sent très seule depuis la mort de sa mère, au point d'enterrer des confidences au pied des orangers... Les senteurs des plantes sont toute sa passion et elle est devenue un "nez" très développé. Une belle histoire que je recommande néanmoins en roman !

Décembre 2014


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte