Les fantômes de l'école de police

Danielle THIERY

Syros, 2017, 147 p. (Souris noire)
Syros, 2017, 147 p. (Souris noire)

Lily vit un rêve depuis trois mois… Ses parents ont été embauchés - l'un comme jardinier, l'autre comme lingère - par l’École nationale supérieure de la police où sont formés les officiers qu’elle admire tant! Grâce à son amie Jeanne Eloi, qui fait partie des commissaires enseignants, Lily peut assister à tous les entraînements.

 

Mais rapidement, elle est perturbée par un élève, Hugo Destaing, qui ne semble pas du tout à l’aise dans ce milieu. Et son frère jumeau Lucas veut la convaincre que l’école est hantée ! Il a entendu parler du fantôme d'un palefrenier autrefois assassiné qui réclamerait vengeance... Lily n’est pas superstitieuse, alors elle se lance dans sa petite enquête

Mon avis :

Voilà une enquête qui se déroule dans un cadre original : une école de police. D'emblée on perçoit la passion de Lily pour ce qui devrait être son futur métier. Sportive, déterminée et même tenace, un brin espiègle, l'adolescente nous accroche par son caractère fort. A l'opposé, son jumeau Lucas semble bien pâlot, avec ses passions non assumées (le golf) et sa couardise. Cependant, malgré son implication forcée dans l'enquête, le jeune garçon fera des découvertes de grande importance (les chapitres alternent leurs points de vue).

Bien que le cadre de l'intrigue soit résolument moderne, l'ambiance est très mystérieuse grâce à des éléments incontournables de tout bon suspense : un château équipé de souterrains, d'anciennes écuries que l'on dit hantées, sans oublier le cimetière où se déroulent d'étranges phénomènes. Entre deux entraînements avec la commissaire Jeanne Eloi ("son modèle, sa référence absolue"), Lily va percer l'énigme du palefrenier fantôme et surtout de l'élève disparu. L'enquête est plutôt classique mais efficace et on se laisse facilement porter par ce récit qui fait passer un agréable moment.

Septembre 2017


Le mystère du tableau volé

Syros, 2018, 165 p. (Souris noire)
Syros, 2018, 165 p. (Souris noire)

 

En séjour à Bordeaux avec sa classe, Lucas explore le quartier de la place Saint-Michel où se rassemblent de nombreux antiquaires. 

 

Soudain, il tombe en arrêt devant la copie d'un tableau de Botticelli : la scène est classique, mais l'un des anges représentés lui ressemble trait pour trait. Comme si le peintre l'avait pris pour modèle ! 

Comment est-ce possible ? 

 

La journée passe et la seule occasion de montrer cette peinture à sa sœur Lily, c'est en pleine nuit. Lucas parvient à la convaincre de faire le mur...

 

(4e de couverture)

Mon avis :

"Près de la basilique Saint-Michel..." (p.24)
"Près de la basilique Saint-Michel..." (p.24)

C'est avec plaisir que l'on retrouve les jumeaux Lily et Lucas pour une aventure qui nous mène à Bordeaux. Toute la première partie est très fluide, le cadre est attrayant et l'histoire intrigante avec cette théorie du sosie. Les différences entre le frère et la sœur s'accentuent: on savait Lucas plus rêveur que l'intrépide Lily mais, la faute à la couverture du livre, on ne mesurait pas jusque là leur opposition physique : "Je ne ressemble à personne de la famille, je le vois bien...". Désœuvré, l'adolescent en vient même à se poser la question de ses origines : "Je crois que les parents nous ont menti. On n'est pas jumeaux. J'ai été adopté."...

"La Madone du Magnificat avec été peinte par Sandro Botticelli..." (p.59)
"La Madone du Magnificat avec été peinte par Sandro Botticelli..." (p.59)

Ensuite l'enquête se fait plus traditionnelle et du coup nettement moins prenante. L'épisode de l'enlèvement traîne en longueur: les héros sont impuissants et cela manque d'action. Il est toujours aussi un peu artificiel de voir des malfaiteurs malmenés et même arrêtés grâce à deux adolescents...

C'est dans l'épilogue que l'on obtient le fin mot du mystère concernant "l"ange à la blouse jaune" du tableau. Une découverte qui devrait avoir des prolongements dans un prochain tome lors d'un voyage à Florence...

Novembre 2018


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte