Les animaux (presque) disparus

roman de Veronica COSSANTELI

Hachette, 2019, 260 p.
Hachette, 2019, 260 p.

George a onze ans et besoin d’argent : on lui a volé son vélo, et pas question d’utiliser celui – rose – de ses sœurs. La Ferme des Vers de Terre cherche justement un assistant, et George semble parfait pour ce poste… finalement pas si ordinaire ! Car plutôt que les habituels cochons et poules, ce sont des créatures mythiques, tout aussi dangereuses que merveilleuses, qui peuplent cette ferme.

 

Entre une licorne, des dodos et des griffons, George a besoin de l’aide de Lo, jeune garçon aux pouvoirs surnaturels, et de Prudence, courageuse orpheline aux cheveux rouges, pour parvenir à s’occuper des habitants de la Ferme des Vers de Terre. Mais surtout, pour s’assurer qu’ils restent cachés… à l’abri de Diamond Pye, la cruelle belle-mère de Prudence, taxidermiste sans scrupules, qui ne rêve que de mettre la main sur Mortifer le basilic et tous ses amis pour les empailler !

 

L'avis de Catherine, prof doc :

Un concentré d'humour et de fantaisie dans ce roman fantastique à l'accent « so british »!

Le jeune héros dénommé George a entendu plus d'une fois la blague sur le fameux Saint George terrassant le dragon… mais le dragon était-il vraiment mort ? Car cette fois-ci, « notre » George va en sauver un, ainsi que toute une bande d'animaux (presque) disparus qu'on ne s'attendrait pas à croiser au détour d'un bois… ni dans une ferme (licorne, ichtyosaure, auroch, dodo…). C'est pourtant bien dans une ferme qu'il se rend pour répondre à une petite annonce et espérer gagner l'argent nécessaire pour racheter un vélo, le sien ayant été volé.

 

Les péripéties et rebondissements ne manquent pas dans cette histoire mouvementée mais joliment emplie de bonne humeur malgré tout. Le style est très adroit pour amener la petite touche de rire nécessaire, la répartie des personnages devient vite hilarante et chacun est caractérisé avec force détails les identifiant immédiatement. La confrontation entre le réel et le fantastique donne lieu à des moments épiques et de belles réparties là-aussi!

On n'oublie pas toutefois une réflexion intelligente sur la société, la réaction de «foule» face à un événement incompréhensible ou une peur collective. George décrypte plutôt bien ce phénomène et parvient à le maîtriser. La protection des espèces y a également la part belle! Les amoureux des animaux y trouveront certainement leur compte, quoiqu'il faille s'attendre à de bien curieux animaux parfois…

Un premier roman vraiment réussi!

Octobre 2019


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
roman adulte
roman adulte