Le Lion

de Joseph KESSEL (1898-1979)

source image : bechetfrancais.canalblog.com
source image : bechetfrancais.canalblog.com

Né en 1898 en Argentine de parents russes, Joseph Kessel est bercé par les voyages dès son plus jeune âge. Après ses études de lettres classiques, il se destine à une carrière artistique mais la Première Guerre mondiale éclate. Engagé volontaire dans l'artillerie puis dans l'aviation, il tirera de cette expérience son premier grand succès, L'Équipage (1923). Envoyé en Sibérie en 1918, il y découvre un monde bolchevique qui servira de trame à son premier livre, La Steppe rouge (1922), une chronique sans concession du quotidien de la révolution communiste.

 

Après la guerre, il entame une double carrière de grand reporter (il contribue notamment aux magazines Détective, Voilà et Marianne) et de romancier, puisant dans ses nombreux voyages la matière de ses œuvres. Ainsi, Le Lion a été écrit en 1958 au retour de l'un de ses séjours au Kenya : l'administrateur d'une réserve naturelle lui a raconté que sa fille avait élevé un lion qui était devenu son ami.

Joseph Kessel entre à l'Académie française en 1962. A sa mort en 1979, il laissera près de quatre-vingts livres à son actif.

Source : http://www.gallimard.fr

Belin / Gallimard, 2010, 288 p. (ClassicoCollège)
Belin / Gallimard, 2010, 288 p. (ClassicoCollège)

L'action se passe au Kenya dans un Parc Royal où les animaux sont laissés à l'état sauvage dans un espace protégé. Le narrateur (nous ne connaîtrons jamais son nom mais on le devine grand reporter) rencontre d'abord Patricia, une fillette de 10 ans dont la maturité et la force de caractère l'impressionnent. Elle est la fille de John Bullitt, l'administrateur du parc, et semble avoir une complicité particulière avec les animaux.

 

Lorsque le visiteur rencontre enfin John Bullitt et sa femme Sybill, ceux-ci lui confient que Patricia entretient une forte amitié avec un lion nommé King, abandonné alors qu'il n'était qu'un lionceau. La famille Bullitt l'a adopté puis rendu à la vie sauvage quand le lion est devenu grand. Néanmoins Patricia et King se retrouvent régulièrement dans la savane à un endroit connu d'eux seuls pour jouer et partager du temps ensemble. Mais cette relation peu commune va se trouver contrariée par l'installation d'une tribu Masaï dans le parc...

L'avis de Fabien, bibliothécaire :

Ecouter l'émission consacrée à ce roman sur France Inter
Ecouter l'émission consacrée à ce roman sur France Inter

Ecrit en 1958 et inspiré de faits réels, Le lion est l'un des romans les plus populaires de la littérature française. Joseph Kessel parlait de son roman en ces termes : «Un truc gentil, amusant, sans réel intérêt. A l'époque des fêtes on pourra en faire un album illustré pour les enfants». Coquetterie ? Volonté de dénigrer le succès d'un roman qu'il jugeait facile pour mieux mettre en valeur ses ouvrages dits «sérieux» ? Toujours est-il que l'on peut être en désaccord total avec l'auteur et trouver au contraire que Le lion est loin d'être la bluette que sa réputation laisse entendre. L'écriture, précise et poétique, nous entraîne dans la savane dès les premières lignes. Les descriptions, développées mais jamais ennuyeuses, permettent au lecteur de se sentir complètement immergé dans l'histoire. On ressent quasiment la chaleur étouffante du Kenya ! Dans ce décor extraordinaire se noue un drame puissant où Patricia, héroïne forte et indépendante malgré son jeune âge, devra lutter pour imposer cette amitié extraordinaire, notamment face à sa mère, complètement déboussolée. Le personnage du père est aussi très intéressant, chasseur sanguinaire repenti, très attaché à King mais qui commettra pourtant l'irréparable. Face à l'injustice et la cruauté des hommes, Patricia restera digne et prendra en main son destin. D'ailleurs le final est d'autant plus bouleversant que l'écriture de Kessel est dénuée de tout pathos. 

Roman initiatique autant que roman d'aventures, Le lion n'a pas pris une ride et je le conseille vivement.

Octobre 2016

du même auteur
du même auteur
voir la rubrique Classiques
voir la rubrique Classiques

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte