Le labyrinthe

de James DASHNER

Livre 1 : l'épreuve

Pocket jeunesse, 2014, 407 p.
Pocket jeunesse, 2014, 407 p.

Quand il se réveille ce jour-là, désorienté et apeuré, Thomas ne se souvient de rien à part son prénom. Une bande de garçons railleurs, une esplanade ceinte de murs gigantesques en pierre grise : il découvre qu'il se trouve aux abords du Labyrinthe, une structure impressionnante dont les portes se ferment chaque soir afin de protéger les adolescents des Griffeurs, horribles créatures mi-bêtes mi-machines...


Que font-ils tous là ? A quoi peut bien servir ce Labyrinthe ? Et surtout, comment s'en échapper avec ces murs amovibles qui en changent chaque jour le tracé ?


Au fond de lui, Thomas a l'intuition qu'il est fait pour devenir "coureur", comme ces garçons qui parcourent le Labyrinthe à longueur de journée afin d'en dessiner le plan. Et au fond de lui, il a aussi un étrange sentiment de déjà-vu, comme s'il était déjà venu là...

Mon avis :

Un roman à cent à l'heure dont les nombreux rebondissements font vite oublier la platitude de l'écriture.

Comme dans toutes les histoires où une bande d'enfants se retrouvent livrés à eux-mêmes, les "Blocards" s'organisent pour survivre : il y a les trancheurs qui s'occupent du bétail et les sarcleurs du potager, les medjacks qui soignent et les torcheurs qui nettoient, le tout sous la direction de matons (oui, le Labyrinthe ressemble à une prison). Les deux chefs suprêmes, Newt le blond et Alby le Noir, sont là pour faire régner l'ordre et respecter les règles afin d'éviter les mouvements de confusion voire de panique.

 

Mais le plus intéressant est bien sûr le rôle de coureur. Ils sont huit à parcourir chaque jour les différentes sections du Labyrinthe afin d'en trouver la sortie. Mais beaucoup de mystères planent sur la structure... Qui en sont les Créateurs, qui espionnent les jeunes via des scaralames, sortes de lézards métalliques ? Pourquoi ont-ils envoyé une fille alors qu'il n'y avait que des garçons jusque là ? Comment les adolescents ont-ils été sélectionnés et dans quel but ? Et puis il y a les souvenirs morcelés de ceux qui ont subi la Transformation, des souvenirs qui ne donnent pas envie de retrouver le monde réel... D'ailleurs les plaques que l'on peut déceler sur les murailles du Labyrinthe, "Monde en état de catastrophe : département Expérience de la zone mortelle", laissent supposer un monde extérieur post-apocalyptique...

 

La fin apporte la plupart des réponses et redémarre sur une nouvelle intrigue qui fera l'objet du deuxième tome. Si l'idée du labyrinthe était sympa, sa finalité est par contre beaucoup moins innovante... Quant aux personnages, leurs sentiments semblent souvent convenus. Une histoire agréable à lire mais qui rend tout aussi bien au cinéma : le jeu des acteurs campe d'emblée les différentes personnalités, et les adaptations réalisées accentuent l'angoisse (notamment lors des scènes avec les griffeurs). Un film qui laisse encore moins de répit que le livre !

Octobre 2014

Voir d'autres romans adaptés en films
Voir d'autres romans adaptés en films

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte