Ladies with guns, tome 1

BD de Olivier BOCQUET (texte), ANLOR (dessin) et Elvire DE COCK (couleur)

- Elles ont fait un massacre. Et elles n'étaient même pas armées.

- Eh ben ! J'ose pas imaginer ce qu'elles feraient si elles avaient des armes...

Dargaud, 2022, 64 p.
Dargaud, 2022, 64 p.

 

L’Ouest sauvage n’est pas tendre avec les femmes…

Une esclave en fuite, une indienne isolée de sa tribu massacrée, une veuve bourgeoise, une fille de joie et une irlandaise d’une soixantaine d’années: c'est la rencontre improbable entre des femmes hors du commun, réunies par la force des choses. Refusant d’être des victimes face à des hommes qui veulent les maintenir en cage, elles décident d’en découdre... et ça fait mal !

Mon avis :

Lire le début de l'album
Lire le début de l'album

Un western détonnant et féministe dans lequel les femmes n'ont pas froid aux yeux!

D'emblée on est happé·e par la forte personnalité des cinq héroïnes. D'abord il y a Kathleen la Londonienne "qui a voulu échapper à la grisaille" et s'octroyer "une petite aventure chez les sauvages" (!). Elle se retrouve justement dans la ligne de mire de l'arc de Chumani l'indienne... Mais les deux femmes s'allient finalement pour venir en aide à Abigail, une jeune esclave noire de 14 ans qui s'est échappée, mais qui reste prisonnière de sa cage. Un flashback revient sur son histoire et je trouve que c'est la plus impressionnante du groupe! Ensuite viendront Daisy l'ancienne institutrice et Cassie la prostituée du saloon.

 

Face à elles, des hommes à l'attitude partagée, désireux de maintenir leur domination (notamment celui qui recherche Abigail) mais souvent dépassés par le caractère rebelle de la gente féminine! Le plus drôle est sans doute le shérif qui n'en mène pas large face à son ancienne maîtresse d'école. "Pas de violence inutile", répète-t-il en vain. En effet, les scènes d'action s'enchaînent, toujours plus explosives et sanglantes. J'ai adoré le graphisme avec ses couleurs intenses et contrastées. La mise en scène est également très recherchée dans le découpage des vignettes (j'aime les successions de bandes horizontales ou verticales qui donnent tour à tour profondeur et rythme au scénario). Les cinq femmes se battent comme des lionnes et les scènes de combat sont époustouflantes (la dernière est un véritable carnage!).

Ce premier tome nous plonge dans un Ouest américain impitoyable et on a hâte de connaître la suite des aventures de Kathleen & co!

Patricia Deschamps, juin 2022


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram et Youtube

N'oublions pas les classiques !

- Bande dessinée adulte -

western féministe
western féministe