La saga Mendelson tome 1 : les exilés

de Fabrice COLIN

"Ce livre relate le destin d'une famille : les Mendelson,

dont l'histoire, cinq générations durant,

s'est confondue avec celle du vingtième siècle."

Editions du Seuil, 2009
Editions du Seuil, 2009

 

Odessa (Russie), 1895. Isaac Mendelson a tout pour être heureux : jeune horloger, il s'est rapidement taillé une solide réputation grâce à son talent et son ardeur au travail ; porté par le succès, il a ouvert un magasin sur l'une des plus grandes artères commerciales de la ville. C'est là qu'il a rencontré la belle Batsheva Stolovich qu'il a épousé, et de cette union sont nés deux enfants, David et Leah.

 

Mais Isaac est juif. Et comme dans la plupart des pays d'Europe, les Juifs sont régulièrement victimes de massacres et de pillages... En 1905, alors que la ville d'Odessa se voit particulièrement touchée par la crise économique, des émeutes antisémites éclatent dans les quartiers juifs, bientôt suivies par un terrible pogrom : plusieurs centaines de juifs sont battus, torturés, mutilés et tués. Isaac Mendelson décide alors de s'enfuir à Vienne avec sa famille...

Mon avis :

Au premier abord, le style journalistique déstabilise : cette saga familiale ressemble beaucoup plus à un témoignage qu'à un roman ! Et puis peu à peu, on se laisse embarquer par les (més)aventures des Mendelson, dont le destin croise de nombreux événements historiques majeurs du 20e siècle. Il faut dire que Fabrice Colin a mis plus de dix ans pour réunir tout le matériel nécessaire à l'écriture de cette trilogie, ce qui lui a permis d'enrichir son ouvrage de nombreux documents - lettres, journaux intimes, photographies, entretiens, etc. - propices à l'immersion dans cette trouble époque.

Octobre 2010

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
adaptation BD
adaptation BD