La piscine était vide

de Gilles Abier

"Ça y est, c'est officiel, je ne l'ai pas tué !

Le verdict vient de tomber, je suis acquittée."

 Actes Sud (D'une seule voix), 2008
Actes Sud (D'une seule voix), 2008

 

Célia, 16 ans, était accusée d'avoir tué son petit ami Alex. Accusée publiquement par sa belle-mère d'avoir poussé son fils dans la piscine vide. Alors que Célia répétait depuis le début qu'il s'agissait d'un accident.


Aujourd'hui, à la fin du procès, Célia est définitivement innocentée. Mais il faut maintenant apprendre à vivre avec le souvenir d'Alex...

Mon avis :

J'aurais aimé que l'auteur développe davantage le côté machiavélique de Célia. On se doute que la mort d'Alex est suspecte, mais l'allusion n'apparaît qu'au dernier paragraphe et on n'a pas vraiment le temps de laisser l'idée s'insinuer. Et de réenvisager tout le comportement de l'héroïne (la personne à convaincre pour être définitivement tranquille, c'est la belle-mère).

 Novembre 2011

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

sélection à destination des 6e
sélection à destination des 6e
Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
autobiographie
autobiographie