La mort, j'adore !

d'Alexis BROCAS

Editions Sarbacane, 2009 (Exprim')
Editions Sarbacane, 2009 (Exprim')

Au cours d'une interview nocturne, Clémence, 17 ans, dévoile de force à un journaliste un incroyable scoop : derrière cet amas de graisse et de pustules se cache en réalité une démone au service du Mal...

 

Enregistrant ses paroles mais aussi ses pensées sur un magnétophone, tout en surveillant l'étrange flamme verte d'un briquet, Clémence commence à raconter son enfance "humaine" aux côtés de ses parents et de son amie Elodie. Puis sa pénible adolescence à cause de son physique ingrat qui lui vaut bien des moqueries... jusqu'à cette soirée mémorable chez Ronald qui lui a révélée sa véritable nature : suite à une sévère cuite qui la plonge dans le coma, Clémence se réveille avec tous ses souvenirs du Sombre Royaume !

 

Dirigée par Crépitus, démon-sanglier aussi brillant qu'impitoyable, et secondée par Elodie transformée en goule dévoreuse de chair humaine, Clémence se voit confier une mission de court-circuitage de l'Adversaire. Mais la jeune fille ne s'est jamais montrée très douée à l'Académie des démons... Son incroyable chance suffira-t-elle cette fois à la sortir d'affaire ?

Mon avis :

Voici un roman bien sympathique et plein d'humour noir, loin des habituelles histoires de démons. L'héroïne est tiraillée entre sa vie d'adolescente complexée et ses missions top secrètes d'Agent du Mal. Les mauvaises postures dans lesquelles elle se retrouve régulièrement malgré elle, que ce soit en tant qu'humaine ou en tant que démone, sont traitées avec beaucoup d'auto-dérision, y compris les scènes un peu gores... Un roman original, à l'écriture dynamique et fluide, dont on attend la suite avec impatience !

Février 2010

La mort, j'adore ! saison 2

Editions Sarbacane, 2010
Editions Sarbacane, 2010

 

"Certains parmi vous seront étonnés de nous retrouver vivantes, Elo et moi. Je les rassure : nous sommes bien mortes. Ça vous démange de savoir ce qui s'est passé avant notre résurrection ? Patience !"

 

En tant que démone, Clémence a une nouvelle mission à accomplir que lui a confiée celle qu’elle appelle Votre Très Haute Bassesse : dame Romiliae, qui règne sur les enfers. Il s’agit d’éliminer les derniers anges restés sur terre. L’un d’entre eux se trouve justement en Angleterre. Voici donc Clémence et Elodie de l'autre côté de la Manche, dans le cadre d'un voyage scolaire plutôt... cocasse ! Car si Clémence a gagné en expérience et en assurance, les embûches et les ennemis sont nombreux...

Mon avis :

Si la première saison avait été un véritable coup de cœur, cette suite m'a déçue... J'ai trouvé toute la première partie du roman très confuse : l'auteur multiplie en effet les allusions à des événements qui ne sont expliqués que bien plus tard. Quant aux deux parties suivantes, elles reproduisent trop à l'identique la situation de la première saison, puisque Clémence s'introduit à nouveau chez le journaliste pour lui raconter son histoire tout en guettant le temps qui passe. Autant la saison 1 m'avait captivée, autant la saison 2 m'a semblé interminable...

Octobre 2010

La mort, j'adore ! saison 3

Editions Sarbacane, 2011 (Exprim')
Editions Sarbacane, 2011 (Exprim')

Toujours installée en Californie, Clémence est désormais inscrite à la Fac. Elle partage son temps entre les cours de Creative Writing - sur les techniques d'écriture - et de Natural Studies - sur les catastrophes écologiques ; les virées avec sa goule Elodie, inscrite en Fac de philo à New York ; et les dîners en amoureux avec Ronald en France. Merci le sort de projection !

 

Jusqu'au jour où Sa Très Haute Bassesse Saustre fait sa réapparition dans un bus, sous les traits d'un clochard ivrogne. Saustre lui propose de suivre avec lui des cours particuliers de combat démoniaque. Clémence sent l'embrouille, mais accepte tout de même.

 

Deux ou trois fois par semaine, après les cours, Clémence retrouve donc Saustre dans un vieil hangar abandonné. L'Archidémon l'entraîne à quelques techniques de combat, notamment celle qui consiste à ouvrir des failles temporelles. Mais Clémence se rend bientôt compte que Saustre a bel et bien une idée dernière la tête... Quel nouveau plan diabolique fomente-t-il donc ?

Mon avis :

Alexis Brocas aime jouer avec son lecteur et truffe son récit de nombreuses digressions et perturbations chronologiques, qui font désormais partie intégrante de son inimitable style. On retrouve dans ce troisième opus une "Cliimence" et une "Elosophy" au top de leur forme, entre humour décalé et satanisme gore. La mort ? Même pas peur !

Février 2011

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille (BD)
Anaïs vous conseille (BD)
livre adulte
livre adulte