La Fournaise 1 : enfermé

d'Alexander Gordon SMITH

- Sous le ciel s'étend l'enfer, mes garçons. Et sous l'enfer s'étend la Fournaise. Je vous souhaite un bon séjour !

Pocket jeunesse, 2013, 285 p.
Pocket jeunesse, 2013, 285 p.

Alors qu'il est en train de cambrioler une maison avec son copain Toby, Alex est surpris par six hommes en costume noir. Les colosses le maîtrisent facilement et leur inquiétant compère, équipé d'un masque à gaz militaire, tue sous ses yeux le pauvre Toby d'une balle dans la tête. Les "cols noirs" laissent Alex s'enfuir mais la police, avertie, ne tarde pas à le retrouver.

 

Le procès de l'adolescent n'est ensuite qu'une simple formalité. Considéré coupable du meurtre de Toby, il est condamné à l'emprisonnement à perpétuité sans possibilité de remise de peine. Et qu'elle n'est pas sa surprise d'apprendre que les représentants du pénitencier ne sont autres que... les colosses en noir ! Piégé, Alex a été piégé... Et apparemment il n'est pas le seul.

 

"Nos destinées avaient été manipulées par les mêmes hommes."

 

Le jeune garçon est donc envoyé à la Fournaise, une prison de haute sécurité pour jeunes délinquants. Il découvre avec terreur que la Fournaise n'est pas une prison comme les autres... Creusée dans les profondeurs ténébreuses de la terre, elle abrite un monde souterrain sans foi ni loi, dirigé par des créatures effrayantes...

L'avis de Michaël (12 ans) :

Ce roman est passionnant ! Le début est un peu long mais ensuite il y a beaucoup d'action et de mystères qui s'enchaînent ! On s'attache assez vite aux personnages et l'histoire se lit facilement. Certains passages font vraiment peur, je n'aimerais pas être dans cette prison !! Par contre, ayez la suite à portée de main, le premier tome se termine en pleine action !

Mon avis :

Michaël a adoré je confirme, il a lu le tome 1 en deux jours et s'est littéralement jeté sur la suite ! Comme lui j'ai trouvé l'intrigue longue à démarrer, ce n'est que lorsque le héros débarque à la Fournaise que l'histoire commence à captiver. La description des lieux et de l'ambiance est bien glauque, le climat - entre bagarres de gangs et sirènes de confinement - bien stressant, et les humiliations subies bien écoeurantes. Et puis surtout il y a les créatures qui encadrent les jeunes prisonniers, comme les chiens mutants écorchés (autrement dit, sans peau) à la force hors du commun, prêts à mettre en pièces ceux qui ne respectent pas les règles. Ou encore les "panteleurs", ces hommes portant un masque à gaz cousu à même la peau qui débarquent parfois en pleine nuit pour enlever un prisonnier. Sans oublier le mystérieux directeur, Alfred Fournaise, qui vous laisse apercevoir un monde de folie et de mort lorsque vous réussissez à capter son regard...

Dans ce premier tome nous faisons donc, avec Alex, connaissance avec l'inquiétant univers de la Fournaise. Le pénitencier l'oblige bien sûr à relativiser sa vie d'avant et surtout l'adolescent se découvre de vraies valeurs derrière son actif de délinquant, comme lorsqu'il vient en aide au jeune Montgoméry qui se fait tabasser alors que lui-même martyrisait les plus faibles auparavant : "Le voir [l'agresseur] à cet instant, c'était comme de me regarder dans un miroir, voir le côté avide, traître et violent de ma personnalité sans le moindre soupçon de compassion. Je détestai cette vision de moi et ce sentiment me submergea."

Nul doute que le nouveau Alex mettra cette prise de conscience à profit par la suite, plusieurs mystères étant soulevés dans l'intrigue...

Juillet 2014

La Fournaise 2 : l'isolement

Pocket jeunesse, 2013, 252 p.
Pocket jeunesse, 2013, 252 p.

Dans ce deuxième volet, nous retrouvons Alex en pleine tentative d'évasion par la rivière souterraine. Episode haletant mais qui se solde par un échec... Un mort, Gary envoyé à "l'infirmerie", Zed et Alex enfermés au mitard pour tout un mois !

 

Mon avis :

Le roman commence avec de brefs rappels du premier tome et c'est appréciable quand on a fait d'autres lectures entre deux ! On retrouve l'atmosphère oppressante du pénitencier, entre parcours hautement claustrophobiques dans les tunnels de la Fournaise et enfermement dans l'étroitesse du trou. De nouvelles créatures inquiétantes font leur apparition - comme les rats mutants - et un petit tour dans la fameuse infirmerie dévoile l'horreur des expériences qui y sont pratiquées... Dommage que le déroulé de ce tome 2 soit un peu trop calqué sur le modèle du tome 1 (le héros analyse son environnement puis cherche alliés et moyens de s'échapper).

L'avis de Michaël (12 ans) :

J'ai trouvé que c'était une bonne suite, il y a toujours autant d'action et l'histoire se lit vite ! Par contre tout le livre se déroule au même endroit (les sous-sols), et c'est quasiment tout le temps la même idée qui est développée (chercher à s'évader). Mais les péripéties ne sont pas les mêmes et de nouveaux personnages apparaissent.

Août 2014

La Fournaise 3 : la métamorphose

J'étais devenu un sujet d'expérimentation

pour les atrocités scientifiques de la Fournaise...

Pocket jeunesse, 2014, 269 p.
Pocket jeunesse, 2014, 269 p.


Alors qu'Alex, Zed et Simon tentent de s'évader par l'incinérateur, celui-ci est allumé par les cols noirs qui les attrapent et les emmènent à l'infirmerie.


Aussitôt, le traitement à base de sérum noir et d'opérations chirurgicales est infligé à Alex qui sent peu à peu s'opérer en lui la métamorphose.


D'abord confus, luttant pour garder sa lucidité et surtout son humanité, l'adolescent sent une haine implacable l'envahir tandis que son corps aux muscles hypertrophiés prend des proportions monstrueuses...


Et le voilà bientôt transformé en col noir...

L'avis de Michaël (12 ans) :

Beaucoup d'action et de suspense dans ce troisième tome ! J'ai trouvé que c'était le meilleur des trois. C'est dommage qu'il y ait un passage un peu creux, une fois qu'Alex est transformé en col noir et qu'il cherche encore un nouveau moyen de s'évader. Le combat de la fin est impressionnant, il affronte des méga créatures très puissantes ! Par contre l'aventure ne se termine pas tout à fait, comme si l'auteur préparait un tome 4...

Août 2014

Mon avis :

Une première partie captivante où l'on suit de l'intérieur la lutte d'Alex contre la métamorphose. Les souvenirs se battent contre les fantasmes de pouvoir que développe le nectar noir d'Alfred Fournaise... L'adolescent est submergé de vagues de haine difficilement contrôlables et un schisme s'opère en lui entre résidus d'humanité et rage animale. A la fois écœuré et fasciné par sa musculature monstrueuse, Alex a honte de son ancien corps chétif et apprécie ses nouvelles capacités physiques, tout en étant conscient d'oublier qui il était avant.

 

Ensuite, on en apprend plus sur le fameux nectar, ses origines et son utilité initiale - l'occasion de cerner un peu mieux l'inquiétant directeur... Et puis l'action repart sur les chapeaux de roue, ne laissant aucun répit au lecteur ! Combats sanglants, créatures horrifiques, suspense : le dernier tiers du roman défile à toute vitesse ! 

Une trilogie qui se termine en beauté ! Et dont la fin laisse ouverte la possibilité d'une suite...

Septembre 2014

voir d'autres livres sur le même thème
voir d'autres livres sur le même thème
rubrique Horreur
rubrique Horreur

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

roman adulte
roman adulte