La bulle de secrets

de Sophie BENASTRE

Un café ! Max aurait pris un chocolat chaud, lui. Un café ! Les gosses veulent grandir trop vite maintenant. Ils ne se laissent même pas le temps de pousser. Café, cigarette, carte de crédit, relations sexuelles ! La panoplie du petit adulte ! Alors que nous, on rêverait qu'ils restent nos petits bouts de chou pour la vie, avec leurs yeux émerveillés et leurs questions candides, si craquantes.

Oskar, 2014, 82 p.
Oskar, 2014, 82 p.


Comme chaque soir, Pierre-Yves fait son petit footing dans le village. Mais quelle n'est pas sa surprise lorsqu'il trouve en rentrant chez lui un adolescent dans son salon !


Polo, qui habite un peu plus haut dans la rue, vient de fuguer. Le retraité insiste pour qu'il parte mais Polo compte bien rester réfugié ici quelques heures, le temps de faire gamberger sa mère... D'ailleurs il s'est menotté au radiateur pour empêcher Pierre-Yves de le chasser !


Dès lors, le retraité n'a plus le choix : il doit engager le dialogue pour comprendre ce qu'il s'est passé... De son côté, Polo a aussi mille questions à poser au retraité : pourquoi s'entête-t-il à vivre isolé comme un ermite ? Et comment se fait-il qu'une paire de menottes traînaient dans l'entrée ?!

Mon avis :

J'adore l'écriture de Sophie Bénastre ! Elle a le don de me transporter dans un univers en quelques phrases ! Le premier chapitre plante le décor en seulement quatre pages de phrases courtes aux mots succincts mais soigneusement choisis et nous voilà plongés dans le huis-clos où évoluent les deux personnages. La suite n'est qu'un long dialogue très rythmé dans lequel fusent les questions et s'enchaînent les répliques. Cet échange du tac au tac est entrecoupé de quelques brefs monologues intérieurs alternant les points de vue de Pierre-Yves et de Polo. Il en résulte un texte dynamique et pourtant intimiste, au cours duquel chacun va découvrir l'autre en l'espace de quelques heures intenses passées dans cette "bulle de secrets" où l'on ose se livrer en toute sincérité car assuré que rien ne s'en échappera.


Polo le paumé déverse toute sa rancœur envers son beau-père qui l'accable de reproches quoi qu'il fasse, et surtout se permet des intrusions dans sa vie privée. Ces confidences sont l'occasion de libérer toute son amertume tout en livrant ses espoirs. Pierre-Yves l'écoute patiemment, glissant de temps à autre son leitmotiv "Et si tu rentrais chez toi ?", en vain. Car il ne compte pas en rester là, le Polo ! C'est donnant-donnant... Et sa perspicacité l'a fait toucher juste : Pierre-Yves a aussi bien des actes à confesser ! Le retraité déteste "ressasser le passé" mais sa brève rencontre avec Polo lui apportera autant qu'il donnera à l'adolescent.


Et si le texte se poursuit après le mot "fin", c'est que chacun des deux avait un joker dans sa manche pour mieux aider l'autre... Un beau moment de vie !

Septembre 2014


A découvrir du même auteur : Mélodie en sous-sol

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

roman adulte
roman adulte