L'art de la simplicité

de Dominique LOREAU

Marabout, 2007, 271 p.
Marabout, 2007, 271 p.

Simplifier sa vie, c'est l'enrichir, contrairement à ce que prône notre société de consommation.

Découvrez un mode de vie zen, directement issu de l'art de vivre japonais, reposant sur le principe du "moins pour plus", appliqué à tous les domaines, du matériel au spirituel : épurez votre intérieur, videz vos armoires, abandonnez vos achats compulsifs, apprenez à manger plus frugal, prenez soin de votre corps, cultiver votre mental...

 

L'élégance, le bien-être et le mieux-vivre à l'usage des femmes occidentales, telles sont les promesses de cet ouvrage inspiré des philosophies orientales.

 

(4e de couverture)

Mon avis :

Inspirons-nous du peuple japonais et de ses coutumes afin d'opter pour un style de vie orienté vers le strict nécessaire, sans pour autant exclure le confort et le raffinement. Objectif: mener une vie plus saine et plus zen, pour se sentir mieux dans son corps et dans sa tête.

Désencombrer son existence et son esprit, cela commence par l'élimination du superflu chez soi: "Enrichissez plutôt votre corps de sensations, votre cœur d'impulsions et votre esprit de principes que votre vie d'objets". Dans cette première partie, l'auteur fait la guerre au matérialisme, encourageant à se débarrasser de tout ce que l'on garde "au cas où" mais sans jamais l'utiliser, à réorganiser son intérieur pour qu'il soit "beau et pratique" et à limiter les achats aussi compulsifs qu'inutiles. Mieux vaut avoir peu de choses mais de qualité esthétique, fonctionnelle et émotionnelle, bref qui nous "convient exactement". J'avoue qu'avec ces propos Loreau, en ce qui me concerne, enfonce des portes ouvertes... même si elle m'a donné envie de faire encore plus de tri! Si les conseils trop détaillés (comment bien choisir son sac à main...) m'ont semblé superflus (pour le coup), j'ai aimé l'idée de transformer les corvées domestiques en petits rituels quotidiens ("Ne vous pressez pas, ne pensez à rien d'autre") afin d'en briser la routine.

 

La seconde partie est consacrée aux soins du corps ("Vous pouvez vous renouveler chaque jour à travers les choix que vous faites"). Il s'agit de prendre conscience de son corps et d'en prendre soin afin de se sentir bien. Une fois encore, les détails (comment se manucurer, comment se laver les cheveux correctement, etc.) m'ont paru fastidieux (comme si on était ignare en la matière, ou qu'il n'y avait qu'une façon de faire...), même si je comprends que certaines femmes puissent avoir besoin de ces directives. J'ai préféré la réflexion générale sur l'hygiène de vie aux conseils pratiques. Par contre j'ai pris beaucoup de notes sur l'alimentation et même fait des photocopies des listes "à relire et se répéter pour se motiver et mémoriser" en vue de les intégrer au quotidien. Les propos tenus (qui rejoignent ceux de la Québécoise Lise Bourbeau) insistent sur le fait que "une alimentation de mauvaise qualité prive d'énergie", que "nous avons plus souvent faim dans notre tête que dans notre corps" et que jeûner de temps à autre permet de nettoyer le corps de ses toxines (ça, ce n'est pas gagné...). Surtout, l'auteure insiste sur l'importance des pensées positives qui rendent toute entreprise réalisable.

 

Le travail sur le mental constitue en effet la troisième et dernière étape de cette démarche visant à trouver son équilibre intérieur. Il y est bien sûr question de méditation afin de "faire taire le mental" (stress, craintes, soucis, regrets...), mais aussi d'arrêter "de se soucier de ce que les autres pensent ou disent de vous" et de manière générale, "de ne pas douter de vous-mêmes". Mieux vaut se concentrer sur les petits plaisirs de la vie ("Trouvez en chaque jour autant de joies que vous pouvez") et prendre conscience que "vos propres paroles ont le pouvoir de nettoyer votre esprit de ses idées fausses. En changeant votre mode de pensée, vous pouvez changer votre destinée.", autrement dit croire en soi et sa capacité à évoluer. Certains passages m'ont semblé un peu répétitifs, peut-être parce que j'ai déjà lu plusieurs ouvrages de développement personnel et que j'ai fini par assimiler un certain nombre de pensées.

Cet "art de la simplicité", au bout du compte, "n'est pas synonyme de privation, de négation, d'appauvrissement. C'est un équilibre entre profiter efficacement du bonheur, mettre sagement à profit argent, temps et possessions". Nous possédons tant de richesses inexplorées... en nous.

Patricia Deschamps, février 2020

voir d'autres ouvrages de développement personnel
voir d'autres ouvrages de développement personnel

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram !

★ Lire et relire ★

100 ans de Boris Vian
100 ans de Boris Vian
thriller adulte
thriller adulte