L'Apache aux yeux bleus

de Christel MOUCHARD

Flammarion, 2015, 189 p.
Flammarion, 2015, 189 p.

Texas, 1870.

Alors qu'il chasse les corbeaux dans un champ de blé, le jeune Herman, 11 ans, est enlevé par un chef Apache, Carnoviste. Celui-ci l'offre en cadeau à sa femme pour lui servir d'esclave. Commence alors pour Herman un quotidien fait de corvées, sous les brimades et les humiliations du fils de Carnoviste, Chiwat. Seule la belle Eti semble ressentir un peu de compassion pour le "garçon blanc".


Et puis un jour, Carnoviste considère qu'Herman a fait ses preuves : il devient alors son fils adoptif et prend un nom Apache, En Da. Dès lors, le jeune garçon ne pense plus à s'enfuir mais au contraire devenir un authentique guerrier, sous la direction de Chiwat et Eti. Mais arrivera-t-il pour autant à (faire) oublier ses origines de Visage Pâle ?

Mon avis :

La première partie m'a semblé ennuyeuse et peu cohérente. Le récit commence avec l'enlèvement d'Herman, mais comme le héros ne nous a pas été présenté, on n'est pas véritablement touché par ce qui lui arrive. Ensuite, quand Chiwat et Eti débutent sa formation, le jeune garçon semble tout réussir ultra facilement : apprendre la langue indienne, sauter sur un cheval au galop, etc. Soit il a une capacité d'adaptation étonnante, soit l'auteur a trop condensé le temps passé.


La seconde partie est beaucoup plus intéressante. Neuf ans se sont écoulés, et En Da se sent pleinement Indien. Mais la guerre contre les Texas Rangers souhaitant parquer les Apaches dans des réserves, va lui faire réaliser que pour le reste de la tribu, il appartient toujours au camp des Visages Pâles... "Il avait cru être adopté", mais malgré toutes les coutumes assimilées et son choix de rester parmi eux, "il était resté un esclave" à leurs yeux... Le récit est plus introspectif, riche en tension et en émotion. En réflexion historique également, autour du traitement infligé aux Indiens.

Seule interrogation : comment se fait-il qu'En Da ait tout oublié de sa vie d'avant, alors qu'il avait tout de même 11 ans au moment de l'enlèvement ?! Sachant que l'auteur se base sur une histoire vraie, on peut sérieusement remettre en cause l'idée selon laquelle une personnalité se construit pendant l'enfance... Et donc qu'on peut évoluer toute sa vie !

Août 2015

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille (BD)
Anaïs vous conseille (BD)
livre adulte
livre adulte