L'âge d'or

BD de Cyril PEDROSA et Roxanne MOREIL

- Vous pourriez, si vous le souhaitez, rester au sein de notre communauté... La vie y est simple, protégée de la fureur du monde.

- Je ne sais pas si je dois m'en protéger, ou au contraire m'y confronter...

 

Dupuis, 2018, 228 p. (Aire libre)
Dupuis, 2018, 228 p. (Aire libre)

À la mort du vieux roi, sa fille Tilda s'apprête à monter sur le trône pour lui succéder. Avec le soutien du sage Tankred et du loyal Bertil, ses plus proches conseillers et amis, elle entend mener à bien les réformes nécessaires pour soulager son peuple des maux qui l'accablent.

 

Mais un complot mené par son jeune frère la condamne brusquement à l'exil. Guidée par des signes étranges, Tilda décide de reconquérir son royaume avec l'aide de ses deux compagnons. Commence alors un long périple...

Mon avis :

Lire le début de l'album
Lire le début de l'album

Le graphisme est déstabilisant au premier abord, mais l'aventure médiévale prenante.

Les couleurs, très vives, où le noir est quasi absent (remplacé par du violet) sont un peu agressives, surtout lorsqu'elles s'étalent sur des pages entières. Les personnages ont des visages un peu vilains, tout en angles, et certaines scènes peuvent sembler confuses parce qu'elles condensent plusieurs micro-conversations ou superposent une suite d'actions dans la même vignette. Mais peu à peu l’œil s'habitue, et il faut bien reconnaître que cette bande dessinée propose un style original qui se démarque des albums habituels. Estampillée adulte, elle est néanmoins accessible dès le collège, les dialogues étant courts et le texte simple, d'autant plus que le Moyen Age est au programme de 5e et que l'intrigue se teinte d'une touche féministe à laquelle on ne peut être que sensible.

 

Tilda est en effet victime de sa condition de femme pour succéder à son père sur le trône. Les vassaux du royaume ont préféré faire serment d'allégeance à son petit frère, et sa mère juge "qu'il n'est pas en mon pouvoir de m'y opposer"... Cependant Tilda est une jeune femme courageuse et déterminée, motivée non pas par le pouvoir mais par la volonté d'améliorer le sort de son peuple. C'est avec un agréable étonnement que l'on voit son chemin croiser celui d'une communauté de femmes cachée dans la forêt. Auprès de ces femmes indépendantes (ce qui n'est pas commun pour l'époque !), Tilda puisera la force d'affronter son destin, même si elle reste assaillie de doutes.

 

La fondatrice de cette communauté la sensibilise par ailleurs à un texte ancien témoignant d'une époque où "les hommes allaient et venaient librement, partageaient tout" : l'âge d'or. Cette philosophie défendant une société dans laquelle "il n'y a ni domination ni servage" séduit de plus en plus de paysans en cette période trouble et difficile, les encourageant à la révolte. D'autant plus que certain(e)s jouent double jeu... Le scénario ne ménage pas surprises et trahisons ! Il se dote également d'un aspect fantastique lorsque l'héroïne subit ses malaises et autres visions qui la laissent toujours plus fatiguée et agressive... Enfin, l'épisode se termine sur un mystérieux trésor longtemps tenu caché par son père... Autant d'éléments promettant de nouveaux rebondissements dans la suite !

Mars 2019


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Anaïs vous conseille
Anaïs vous conseille
thriller adulte
thriller adulte