Jimi-X

de Louis ATANGANA

Surtout, continue de t'entraîner, p'tit, passe du bon temps avec ta guitare. T'as l'air si heureux quand tu joues !

Rouergue, 2015, 187 p. (doAdo)
Rouergue, 2015, 187 p. (doAdo)

C'est l'histoire d'un gamin pauvre de Seattle, Johnny, né dans les années 40 d'un père noir à moitié indien et d'une gamine de 17 ans, qui grandit difficilement entre les disputes et les réconciliations de ses parents et les familles d'accueil.

 

Tout juste adolescent, il chasse ses idées noires, la misère et sa solitude dans la musique, en apprenant à jouer de la guitare... sur un instrument à une seule corde ! Sa famille n'a pas les moyens de lui offrir mieux.

 

Mais ce destin si commun dans une Amérique encore ségrégationniste va devenir exceptionnel. Johnny, rebaptisé James (Jimmy) à la demande de son père, se fait vite repérer : l'ado timide, une fois sur scène, se révèle talentueux et même exubérant...

 

Texte : service de presse Le Rouergue

Mon avis :

♫ la playlist Jimi Hendrix ♪
♫ la playlist Jimi Hendrix ♪

L'enfance sordide et les débuts chaotiques du guitariste Jimi Hendrix... qui a bien du mérite d'être devenu un musicien de talent !

Dès tout petit, Johnny (son prénom de naissance est John) est traumatisé par les violentes disputes de ses parents, que le chômage (du père), la misère et l'alcool entretiennent inlassablement. La mère fuyant le foyer régulièrement, Johnny est trimbalé entre sa tante, les familles d'accueil et sa grand-mère Nora qui vit dans une réserve indienne. Son séjour chez celle-ci lui fera le plus grand bien mais ne durera pas. Finalement Johnny restera sous la férule de son père qui l'élève à coups de ceinture. Brimé et livré à lui-même, c'est un garçon timide et solitaire, complexé aussi : "Je suis un raté et un nul".

 

Heureusement il y a la musique. C'est d'abord un transistor, allumé chaque soir à la maison, qui diffuse du blues essentiellement. Johnny oublie les cris avec Billie Holiday, B.B. King et John Lee Hooker (entre autres). Il s'imprègne de rythm'n'blues, de boogie-woogie, de jazz, et même, plus tard, du rock d'Elvis. L'acquisition de sa première guitare sera une étape décisive mais le parcours long et rude jusqu'à la reconnaissance. D'autant plus qu'à l'époque, tout est "plus compliqué pour les gens de couleur"... Le récit s'arrête juste avant son départ pour Londres avec Chas le producteur, aux portes de la gloire, donc.

 

Le style est particulier, l'auteur ayant fait le choix de rendre l'expression relâchée des familles d'origine modeste : les syllabes sont avalées ("J'veux pas") et les liaisons accentuées ("Comme d'habitude, z'étaient ivres"). Mais du coup on est bien immergé dans le milieu où évolue Johnny.

Une biographie qui fait prendre conscience de la persévérance nécessaire à l'explosion du talent !

Juin 2016

voir la rubrique Musique
voir la rubrique Musique

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte