Jeanne d'Arc

manga de Makoto TORAKAGE

- Cette jeune fille est impressionnante... Rassembler autant de monde grâce à sa foi...

 

Nobi nobi, 2020, 160 p. (Les grands noms de l'Histoire en manga)
Nobi nobi, 2020, 160 p. (Les grands noms de l'Histoire en manga)

Née à Domrémy en 1412, Jeanne d’Arc entend des voix divines lui demandant de « sauver la France » des ennemis anglais alors qu’elle n’a que 13 ans. À l’époque, l’interminable guerre de Cent Ans oppose les deux royaumes rivaux, plongeant le peuple dans le désarroi.

Décidée à accomplir sa mission, elle parvient quelques années plus tard à rencontrer le dauphin de France. Ce moment décisif lui permettra de partir au combat et de lever le siège d’Orléans, afin de conduire le futur roi Charles VII sur le trône. Mais Jeanne d’Arc sera finalement capturée par les Anglais. Accusée d’hérésie, elle meurt à 19 ans, condamnée au bûcher.

(4e de couverture)

Mon avis : 

Après le portrait de Cléopâtre en manga, c'est celui de Jeanne d'Arc que j'ai choisi de découvrir, étant originaire de Rouen. Une fois de plus, les explications (et les cartes) m'ont semblé très claires malgré un contexte historique complexe. A l'époque, les territoires français sont divisés entre Armagnacs et Bourguignons, alliés des Anglais qui possèdent par ailleurs notre Normandie. Jeanne est une jeune paysanne jugée inoffensive, qui a grandi "dans la gentillesse et la dévotion". Si le crédit qui lui est accordé semble inconcevable (voire ridicule) aujourd'hui, il faut se resituer dans l'époque médiévale, extrêmement croyante.

 

Cependant, au delà de la dimension religieuse, c'est avant tout l'espoir que la jeune fille redonne aux soldats ("Les puissantes paroles de Jeanne redonnèrent du courage aux gens"). Courageuse (elle apprend à monter à cheval, part loin de son village, se déguise en garçon, est propulsée au commandement à 17 ans à peine...), elle galvanise par ses mots et son enthousiasme, ce qui redynamise le moral des troupes usées par une guerre interminable. Et puis elle réunifie la France autour du roi Charles VII: on se bat désormais pour "secourir notre patrie" et plus seulement pour défendre son propre territoire.

 

Capturée par les Bourguignons, vendue aux Anglais, trahie par le roi ("Je dois garder de l'argent et des forces pour la reconstruction du pays"), traitée comme une "sorcière" à son procès, Jeanne ne se sera pas sacrifiée en vain puisque le pays finira par retrouver la paix. La pucelle sera réhabilitée en 1456 et canonisée sous Napoléon.

Un dossier documentaire très complet vient compléter l'histoire (même s'il est regrettable qu'aucune source ne soit mentionnée).

Patricia Deschamps, avril 2021


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram, Youtube !

Voir le lauréat
Voir le lauréat

~ Lire et relire ~

nouvelles
nouvelles