J'ai jeté mon portable

roman de Serge QUADRUPPANI

Sélection du Prix des Lecteurs en Seine 2008-2009

Syros (Rat noir)
Syros (Rat noir)

 

Au lycée, Robin jette un œil sur le portable de ses copains : il y voit des images qui l’attirent et l’horrifient à la fois, et le bouleversent tellement qu’il s’enfuit par une brèche du grillage et se réfugie en bordure du canal qui longe son établissement.

 

Il y rencontre des SDF, et notamment une vieille dame nommée Marianne, chez qui il se réfugie. Peu à peu, Marianne et Robin se lient d’amitié, et la marginale lève le voile sur son passé afin d’aider le jeune garçon à exprimer son mal-être...

Mon avis :

Le seul attrait de ce livre consiste, selon moi, en le personnage de Marianne, qui avait 7 ans en 1942 lorsque la police française débarqua pour emmener ses parents. Ce roman n’a donc rien d’un « polar », contrairement à ce que laisse entendre la 4e de couverture et la collection, et les images soi-disant bouleversantes du portable ne sont qu’un prétexte à une vague intrigue décousue et sans intérêt ; le suspense est d’ailleurs superficiel (« Qu’as-donc vu Robin ?? »), un lecteur averti devine rapidement (p.51 exactement) le contenu desdites images. Bref, un roman décevant, qu’on appréciera uniquement pour l’histoire d’amitié entre deux êtres égarés.

Patricia Deschamps, octobre 2008

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram, Youtube !

- Lire et relire -