Hysteresis

de Loïc LE BORGNE

Roman adulte

Lire les trois premiers chapitres
Lire les trois premiers chapitres


Une quarantaine d'années ont passé depuis la "Panique" qui a vu notre civilisation s'effondrer et la société revenir au stade agraire et artisanal...

Dans le petit village de Rouperroux, tout semblait aller jusqu'à l'arrivée de Jason, un conteur et musicien excentrique de 59 ans qui a connu et aimé (dans) le monde d'avant. 

Romain, jeune garçon qui s'est pris d'amitié pour ce drôle d'indien, nous conte l'affaire...


Texte : Jérémy Bernède pour Midi-Libre, mars 2014

 

Mon avis :

Une atmosphère post-apocalyptique envoûtante et des personnages captivants ! Le roman nous propulse dans un monde en friches, dévasté, dans lequel survivent des communautés revenues à un mode de vie moyen-âgeux, sans électricité, sans essence, aux techniques sommaires, évoluant en autarcie grâce à l'agriculture et à l'élevage, et surtout vénérant les arbres comme des êtres sacrés. Curieusement, très peu "d'anciens", de gens ayant connu l'avant-Panique, ont survécu. Et surtout, il est très mal vu d'évoquer cette période. Il y a bien un archiviste, jeune homme qui entretient les trésors (livres, revues, films, musique) entreposés par son père, mais le maire en interdit l'accès aux villageois.

D'ailleurs on ne sait pas d'emblée ce qu'est cette fameuse "Panique". Mais on comprend progressivement que la nature, trop maltraitée par les hommes (notre génération !) a fini par imploser dans un déferlement de catastrophes naturelles qui a causé une véritable hécatombe, léguant "des ruines et du vent" aux générations suivantes...

Un des rares survivants de la pré-Panique, Jason est très mal perçu par la petite communauté de Rouperroux. Qui est cet homme à l'accent outre-atlantique ? Que vient-il faire là ? Le conteur pose des questions dérangeantes et surtout, il amène avec lui les souvenirs vivants d'une période que tous veulent condamner. Le récit est ponctué de nombreux poèmes et chansons aux textes forts qui viennent alléger l'ambiance oppressante du village. Un village qui compte des personnalités inquiétantes, comme les jumelles Mélopée et Mélusine, deux pestes cinglées qui traumatisent les autres enfants avec leurs histoires de fées de la nature qu'il ne faut surtout pas contrarier sous prétexte de châtiments. Et des châtiments, il y en à Rouperroux, et des sanglants ! Le pauvre Tonio-Chou-fleur en fait plusieurs fois les frais pour avoir maltraité des arbres... Il faut dire que l'intransigeante Ophélia Fournigault veille à leur respect, soutenue par la guérisseuse du village. Un petit groupe autoritaire, mené par un maire bien lâche, qui veille à ce que tous obtempèrent... Et puis il y a l'intendant aussi, venu inspecter les biens du village au nom du gouverneur. Faut-il s'en méfier ou est-il un allié ?

Beaucoup de tensions, de mystères et de tabous à Rouperroux ! Et l'on pressent que Jason l'esprit libre court au désastre en voulant s'en mêler... tout comme nous, qui persistons à ignorer les dangers que nous faisons endurer à la planète. Car le monde d'Hystérésis est malheureusement celui que nous léguerons à nos enfants.

Mars 2014


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte