Hilda et le chien noir

de Luke PEARSON

- Angoulême 2015 : sélection jeunesse -

Casterman, 2015, 48 p.
Casterman, 2015, 48 p.

Hilda vit seule avec sa maman et son chien Brindille. Parce que Hilda adore "camper" dans sa chambre, sa mère l'inscrit chez les scouts. Elle-même était "moineau" au même âge et gagnait toutes sortes de badges.


Justement, la cheftaine corbeau a prévu de partir camper dans quelques semaines, et entreprend de former ses moineaux aux techniques de survie. Mais une inquiétante bête noire rôde dans la ville...


Et puis il y a ce nisse, Tontu, qui tracasse Hilda. Les nisses sont des esprits domestiques qui vivent dans les espaces perdus des maisons. Mais celui-ci a été banni de chez lui, alors qu'il est innocent des faits dont on l'accuse...

Mon avis :

Cet album est le tome 4 de la série mais on peut le lire indépendamment des autres. C'est sa sélection pour le célèbre festival d'Angoulême qui m'a encouragée à le découvrir. Cependant j'ai trouvé le dessin quelque peu... étrange. Hilda est affublée de cheveux bleus, de grosses bottes rouges, et d'un béret qui... flotte au-dessus de sa tête. Son chien Brindille a des bois sur le crâne (d'où son nom je suppose), quant à Tontu le nisse (qui est en quelque sorte l'équivalent de l'elfe de maison dans Harry Potter), possède en guise de tête une boule de cheveux dont ne dépasse qu'un gros nez rond... Les couleurs, vives, sont assez monochromes, sans nuances ni ombres.

Heureusement le scénario est plutôt sympa. L'intrigue se construit autour de trois grandes thématiques : l'apprentissage chez les scouts, la menace du chien (loup ?) noir qui plane, et le mystère autour de Tontu. L'ensemble est un peu surprenant mais c'est mignon, surtout que Hilda est une petite fille altruiste et généreuse qui véhicule des valeurs d'entraide.

Septembre 2015

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte