Hamlet

manga de Crystal S. CHAN (adaptation) et Julien CHOY (dessins), d'après la pièce de théâtre de William SHAKESPEARE

Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark.

Nobi nobi, 2020, 472 p. (Les classiques en manga)
Nobi nobi, 2020, 472 p. (Les classiques en manga)

 

Le roi du Danemark, père d'Hamlet, est mort récemment. Son frère Claudius l'a remplacé comme roi et, moins de deux mois après, a épousé Gertrude, la veuve de son frère. Le spectre du roi apparaît alors et révèle à son fils qu'il a été assassiné par Claudius. Hamlet doit venger son père. Pour mener son projet à bien, il simule la folie.

 

(4e de couverture)

Mon avis :

Proposer des classiques en manga, j'adhère totalement à l'idée. Mais Hamlet en texte intégral sur près de 500 pages, c'est trop pour moi! J'ai apprécié le travail graphique, soigné et dynamique, qui rend très bien le double jeu d'Hamlet simulant la folie (au début du moins, car le meurtre de Polonius est "une furieuse et sanglante action" qui fait douter), la duplicité de Claudius l'usurpateur de trône et la douleur de la douce Ophélia. La célèbre tirade "Etre ou ne pas être, telle est la question" ou encore la scène avec le crâne de Yorick, le bouffon du roi, sont bien rendues. De manière générale, le dessin aide malgré tout à la compréhension mais les personnages sont nombreux, les planches chargées de texte et l'action s'en trouve très diluée, ce qui n'est pas le but d'un manga. Je me suis personnellement aidée du documentaire Le grand Shakespeare illustré pour suivre ce récit, ce qui ne m'a pas empêchée de sauter des passages tant la lecture me semblait fastidieuse...

Patricia Deschamps, mars 2022

documentaire
documentaire

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio, Instagram et Youtube

Sur Netflix

N'oublions pas les classiques !