Guadalquivir

de Stéphane SERVANT

Gallimard jeunesse, 2009
Gallimard jeunesse, 2009

Depuis que son père est mort dans un accident de voiture - un suicide, selon lui - Frédéric habite seul avec sa mère, tandis que sa grand-mère qu'il adore, Pépita, dépérit peu à peu à l'hôpital, atteinte de la maladie d'Alzheimer. Le seul exutoire à sa rage, c'est sa bande, la Meute : sous le nom de Croco, il organise des délits contre les "rebeus" de son quartier.

 

Un soir, le jeune garçon reçoit un coup de fil de Pépita : elle s'est enfuie de l'hôpital et s'apprête à prendre le train pour l'Espagne afin de retrouver son village natal, au bord du fleuve Guadalquivir. Frédéric - surnommé "Coco" par sa grand-mère - réussit in extremis à sauter dans le wagon, sans bagages ni billets, avec une Pépita qui divague...

Mon avis :

Un roman original, dans lequel on trouve beaucoup d'action et aussi des sentiments - mais pas de sentimentalisme ! Car même si la situation initiale est assez sombre, l'histoire n'est pas du tout triste et file à toute allure (comme le train !) grâce à des chapitres courts et de nombreux rebondissements. J'ai bien accroché au personnage de C(r)oco qui joue les gros durs avec ses potes mais s'attendrit auprès de sa grand-mère. Et aussi tout le côté voyage initiatique de l'adolescent qui se cherche, se remet en question, redécouvre ses origines. Un très beau livre !

Mai 2009

Voir aussi "Métal mélodie" de Maryvonne Rippert
Voir aussi "Métal mélodie" de Maryvonne Rippert

Un 2e conseil lecture pour 1 clic de plus !

Du même auteur


Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte