Grupp

Yves GREVET

Syros, 2017, 521 p. (Hors-série)
Syros, 2017, 521 p. (Hors-série)

Scott, le grand frère de Stan, vient de se faire arrêter: il est l'un des leaders d'une organisation clandestine, le Grupp, qui s'attaque à la société LongLife en diffusant des slogans et en détériorant ses installations techniques. Il est condamné à six mois de prison.

 

Stan ne comprend rien de ce qui arrive à son frère : la justice le condamne, d'autres le voient comme un héros... Pourquoi Scott veut-il nuire au bon fonctionnement de LongLife ? Depuis plus de vingt ans maintenant, le gouvernement a généralisé l'implantation d'une puce électronique dans le corps de chaque personne afin de réguler le rythme cardiaque et de repérer les moins infections ou anomalies.

 

Mais pour les membres de Grupp, cet implant est une atteinte à leur liberté. Alors Stan décide d'en apprendre davantage sur l'organisation, avec l'aide de son meilleur ami Sol et de Lise, dont la sœur fait partie des rebelles.

Mon avis :

Une société qui contrôle ses membres, un implant qui allonge la durée de vie, des médias censurés : ce roman donne une impression de déjà lu. Dans la première partie, qui adopte le point de vue de Stan, on découvre avec lui tout le potentiel de la puce LongLife... et ses effets pervers. Grâce à l'implant, "beaucoup de drames sont évités" (violence conjugale, agression, racket...) et grâce au régulateur de rythme cardiaque, associé au microprocesseur qui analyse en permanence les flux sanguins, on peut désormais vivre centenaire (dans une "maison des ancêtres" où votre maintien en vie dépend des proches qui vous rendent visite, mais bon...). En contrepartie, LongLife peut à tout moment consulter vos données personnelles, limiter votre "périmètre d'évolution", intervenir dans votre vie (mais c'est pour votre bien!). Evidemment "les autorités n'arrivent pas à empêcher tous les crimes violents" alors les informations "qui perturbent trop l'harmonie de notre société apaisée" disparaissent assez vite, heureusement compensées par la chaîne pirate Realife.

Toutes ces thématiques faisant écho à d'autres dystopies et les dialogues n'étant pas très naturels pour des adolescents de quatorze ans, j'ai trouvé le démarrage un peu fastidieux.

 

On passe ensuite au point de vue de Scott. L'intrigue, qui repart au début, souffre de quelques longueurs parce que l'on sait déjà ce qui va se passer. Cependant le roman apporte des précisions à des événements incompris par Stan (notamment le rôle de Alma). Et surtout il change de registre puisque l'on suit l'adolescent en prison où il commence à "fricoter avec des mafieux". Jouant un double jeu, il est à la fois au service du "patron", le chef de gang, tout en effectuant une mission d'infiltration pour le procureur. Si LongLife est toujours au cœur de l'action, notamment parce que Scott a un "contact" dans l'entreprise pour pirater les implants, le côté science-fiction passe au second plan et on a plus l'impression d'être dans une histoire de gangsters. Le héros, qui est confronté au danger que représente l'implant entre de mauvaises mains, est tiraillé entre sa conscience et sa survie.

 

Dernière partie, retour au Grupp avec une alternance de points de vue des différents membres piliers. Non seulement on fait connaissance avec de nouveaux personnages à 50 pages de la fin (sur 500...) mais de plus tous sont des génies du haut de leurs 17 ans: opérations commando, prise d'otages, analyse d'enregistrements, ils font tout bien mieux que les policiers eux-mêmes! On va dire que c'est leur expérience au sein du Grupp qui les "a fait grandir" plus vite... La fin m'a semblé interminable. Je retiendrai juste cette phrase représentative du combat intemporel de ces jeunes : "Ils m'ont appris que c'était à moi de décider de ma vie, que je ne devais pas m'occuper de l'opinion des autres ou des modèles qu'on nous imposait".

Novembre 2018

voir la sélection 2019 du Prix des lecteurs en Seine
voir la sélection 2019 du Prix des lecteurs en Seine

Retrouvez Takalirsa sur Facebook, Twitter, Babelio !

Michaël vous conseille
Michaël vous conseille
roman adulte
roman adulte